"Vraie Fausse" généalogie de LAUNAY d'après un célèbre faussaire nommé ...

Jean de LAUNAY

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!
 
 
DOSSIERS BLEUS 385 (BIBLIOTHEQUE NATIONALE "manuscrits" - rue de Richelieu) ; Cette généalogie a estée copiée une très bien escrite avec les blasons qui se sont trouvés parmy les mémoires de M. de KAERDANIEL qie j'ay rendi à M. de BEAULIEU BEDHOMAS (?)  

NOTA ; Je suis resté à la fois perplexe et étonné par cette généalogie fort bien documentée, jusqu'à ce que je découvre le pot aux roses ; elle était l'oeuvre des célèbres faussaires Jean et Pierre-Albert de LAUNAY pour des raisons essentiellement lucratives et aussi pour satisfaire leur propre vanité. Jean de LAUNAY se parait des titres ; baron de Launay, seigneur d'Asfelt, de Montigny, vicomte de Zélande, Plumgrave, Watergrave. Il avait prit pour ancêtre Guillaume de LAUNAY, compagnon de Bertrand du GUESCLIN.
Jean de LAUNAY, fut condamné à avoir la main coupée, mais faisant appel de cette décision, lors du deuxième procès, il fut condamné à mort
pour avoir fabriqué de faux sceaux et contrefait des signatures. Il fut pendu le 17 mai 1687 à Tournai .

Notice sur Jean de LAUNAY ; N° 15 "Le papetier"


C'est au cours du XVII ème siècle que Jean de LAUNAY avec l'aide de son frère Pierre-Albert élabora des généalogies factices pour satisfaire un marché fort lucratif ; celui de créer de faux titres de noblesse. Il avait remarqué que l'ascendance de nombreuses familles célèbres comportaient des zones d'ombres importantes. C'est ainsi qu'il inventa sa propre généalogie en s'apuyant sur des personnages ayant existés ou des généalogies anciennes.
Nous pouvons supposer qu'il s'était bien documenté sur les généalogies de LAUNAY en particulier.

Pouvons nous en déduire que cette généalogie de LAUNAY élaborée par un faussaire jette un discrédit sur l'ensemble de la généalogie de LAUNAY, celle retrouvée à la Bibliothèque Nationale sous la cote Dossiers Bleus 385. Nous ne le pensons pas et en l'étudiant de près, nous pouvons affirmer que c'est aussi une chance.

Jean de LAUNAY commence la généalogie à partir de Foulque de la maison de Saxe qui a épousé l'héritière de la maison de LAUNAY en Ile-de-France au Xème ou XI ème siècle jusqu'à Gautier de LAUNAY cousin des infortunés Philippe et Gautier de LAUNAY (en réalité d'AUNAY). A partir de cela, notre faussaire explique que Louis Hutin fut prit d'inimitié pour Gauthier de LAUNAY et le contraignit à s'exiler près de Tournai. Ce Gautier ayant épousé une MONTMORENCY d'une part, et une demoiselle de PLUSQUELLEC, deux branches se séparèrent l'une en Tournésis, l'autre en Bretagne, tandis qu'une 3 ème branche issu de Bouchard continua sa lignée en Ile-de-France.
C'est à partir de la branche bretonne que Jean de LAUNAY faussaire élabore sa généalogie fantaisiste.

Nous écrivions que c'était une chance ; pourquoi une chance ?

Parce que les descendants LESNE de MOLAING détiennent parmi leurs papiers de famille une charte datée du 23 janvier 1308 concernant la vente d'un terrain près de Tournai par Jean LASNE et Pierre de HEUCHIN, ou un certain nombre de témoins est présent. Cette charte existe donc et consignée dans la notice généalogique LESNE DE MOLAING rédigée par les "Archives de la Noblesse et Conseil Héraldique de France" en 1871.
La généalogie de la descendance LASNE, LESNE, de LAISNE est déclinée ainsi : .
Le premier est un nommé Jean LASNE qui se réfugia à Neufchâtel en Bray après la bataille de Rozebeke en 1382.
L'étude des témoins, qui sont parfaitement identifiés, oriente la recherche des LASNE directement vers une famille de LAUNAY. Et cela le faussaire ne pouvait le savoir. Restait à comprendre comment le patronyme de LAUNAY pouvait aussi se transformer en LASNE. Nous avions aussi remarqué que le A dans le Nord pouvait se prononcer "O", le fameux accent "ch'ti".
Ayant recherché une explication à cette particularité linguistique, nous avons retrouvé deux exemples ; dans le pronom moyen-âgeux "AS QUEL" se prononçant AUQUEL et le patronyme ATHINAS devenu ATHINAULT.

Quant à Jehan LASNE
qui apparait dans la notice LESNE de MOLAING, il apparait aussi dans la généalogie de notre faussaire (ce qui est extraordinaire car il fallait le savoir).

A partir de ces éléments la généalogie du faussaire jean de LAUNAY va être cloisonné ainsi ;
TRONC
BRANCHE ILE-DE FRANCE
BRANCHE TOURNAISIENNE
BRANCHE BRETONNE

Reste à séparer le bon grain de l'ivraie car on ne peut rejeter complètement la généalogie élaborée par ce faussaire, des points semblants intéressants à vérifier par rapport à nos connaissances acquises au cours de notre recherche sur l'origine des LASNE et des LESNE de MOLAING. Nous avons aussi décelé des erreurs, notamment chronologiques ou des personnages mal placés dans le tableau.

Nous allons séparer les éléments ainsi :
* FAUX

* DOUTE - A VERIFIER
* A ETUDIER
* VRAI - CONFIRMÉ PAR ; essentiellement appuyé sur le travail de recherche par P. A du CHASTEL de LA HOWARDERIE "Notices Généalogiques Tournaisiennes".


* A ETUDIER PARTICULIEREMENT

Les LAUNAY de PLUSQUELLEC, donc bretons qui pourtant apparaissent en Pays de Bray (notariat de Neufchâtel). En réalité Maurice de PLUSQUELLEC apparaît à Neufchâtel avec le sieur du PONT, sieur de Plusquellec. A savoir qu'il existe un fief de Léon dans le pays de Bray. Mais ce Maurice de PLUSQUELLEC était-il un LAUNAY ?

L'alliance de LAUNAY avec les BRACQUEMONT et les BETHENCOURT sachant que deux générations plus tard, Jehan LASNE (alias LAUNAY) , lieutenant du bailli de Caux à Neufchâtel contractera alliance avec une demoiselle de BRACQUEMONT, dont une des filles héritera de la seigneurie de Saint Saint (autrefois appartenant à Jehan de BETHENCOURT, roi des Canaries) qui passera aux CALLETOT (référence ; les cahiers de Dom Lenoir).

 
I 1 Viudekind le Grand, duc de Saxe, d'Angrie et Westphalie, vivait en 788  
   
II  ENFANT DE VIUDEKIND LE GRAND
1 1 Vuigbert, duc de Saxe en l'an 789 eut de l'emperur Charlemegane qui l'aurait vaincu en bataille et converti à la foi catholique
 
   
III  ENFANTS DE VUIGBERT DE SAXE
1 1 1 Bruno, duc de Saxe, vivait l'an 843 et il aurait épousé ?
1 1 2 Vualpert, duc d'Angrie, comte de Reingelheim, vivait en 846, il épousa la comtesse héritière d'Altemberg fille du comte de Lesmone. Il fit bâtir le château d'Eldimbourg ou Aldinbourg
 
   
IV  ENFANT DE BRUNO DE SAXE
1 1 1 1 Othon, duc de Saxe vivait l'an 916
1 1 1 2 Bruno Egbert + 5 filles

ENFANT DE VUALPERT DE SAXE
1 1 2 1 Regenborn ou Regimbert, duc d'Angrie eut guerre contre les Normands qui le ???? en 918
1 1 2 2 Diderich ou Thierry, comte d'Aldenbourg, duc de Saxe en party et Reingelheim, épousa Reinal dit Comtesse de Marpurg autrement Ludomédie comtesse de Rochletz, puis Hedwige de CLEVES
1 1 2 3 Vuitkind
1 1 2 4 Osmondus (Osmond) de CONTEVILLE
 
   
ENFANT DE OTHON DE SAXE
1 1 1 1 Henry l'Oiseleur, duc de Saxe, empereur, vivait en 936, épousa Mathilde, fille de Thierry de DIEDRICH

ENFANT DE DIDERICH (THIERRY) DE SAXE
1 1 2 2 1 Othon, duc de Saxe
1 1 2 2 2 Mathilde, femme de Henry I l'Oiseleur empereur


ENFANT DE OSMONDUS DE CONTEVILLE - google-books
1 1 2 4 1 Osmond, surnommé le saxon, le Normand, ou le Vieil fut envoyé par l'empereur Henry l'Oiseleur vers le Roy de France, Louis d'Outremer à la réquisition de Guillaume Longue Epée, duc de Normandie en 936 avec un secours de saxons pour réduire à son obéissance les français rebelles qu'il servit en ses guerres, asquelles il se rendit si nécessaire que ce prince l'engagea pour son estime et par ses biens faits à demeurer en Normandie, il était également homme d'éxécution et de conseil et sa prudence ne fut pas moins utile que sa valeur car ce prince le choisit pour gouverneur de son fils Richard O qu'il délivra ses prisons , asquels le roy Louis l'avaient fait mettre, lequel pour l'attacher davantage à son service, lui fit épouser l'héritière de la vicomté de Vernon laquelle estant décédée, il lui fit avoir en mariage la soeur de Konnor sa femme, fille de Herfast , prince danois dont sont descendus les vicomtes de Vernon et de Launay et autres grands seigneurs se confond t-il avec Osmond de centvilles cent villes ou Conteville qui aura pour fils Foulque d'ANET ? L'asccendance saxonne devient normande

NOTES DE HEDWIGE MIRIEU DE LA BARRE
Surnommé le saxon, le Normand, ou le Vieil, il fut envoyé par l'empereur Henry l'Oiseleur (son cousin, fils de Othon Ier de Saxe) auprès de Guillaume Longue Epée. En 936, selon Dudon de Saint-Quentin, le soutien normand se révéla décisif pour rétablir sur le trône de Francie le prétendant carolingien Louis d'Outremer (qui épousa d’ailleurs en 939 Gerberge de GERMANIE, fille d'Henri Ier l'Oiseleur, roi de Francie Orientale et de Mathilde de REINGELHEIM )
Osmond se rendit si nécessaire à Guillaume Longue épée, que ce dernier l'engagea pour son estime et par ses biens faits à demeurer en Normandie. Rappelons qu’à l’époque, avec Arnoul de Flandre, Herbert II de Vermandois et Hugues le Grand, Guillaume faisait partie du petit groupe de princes qui jouait un rôle prépondérant dans le nord du royaume. Tantôt alliés, tantôt ennemis, ils soutinrent ou s'opposèrent au roi. Toutefois, l’état des relations entre la Normandie et la Flandre était changeant. En 925, alors que Rollon était encore le jarl des Normands, Arnoul Ier avait pris la forteresse d'Eu mais en 939, Guillaume et lui prêtèrent serment ensemble au roi Otton de Germanie (fils d’Henri L’Oiseleur) contre le roi des Francs. Mais cette même année, Guillaume Longue Epée préta main forte à Herluin, comte de Montreuil, pour reprendre sa ville de Montreuil-sur-Mer, des mains d’Arnoul Ier, comte de Flandre (et d'Artois). Ayant récupéré son bien, Herluin rendit hommage de fidélité à Guillaume pour le Ponthieu. Les Normands contrôlèrent ainsi la Picardie maritime et contrarièrent de cette façon l'expansion de la principauté flamande vers le sud. Cette affaire explique certainement la fin tragique de Guillaume Longue Épée qui fut traîtreusement assassiné le 17 décembre 942, vraisemblablement par Baudoin, fils du comte de Cambrai, sur ordre d'Arnoul Ier. Son fils Guillaume, qu’il avait eut avec Sporta la bretonne, épousé more danico, n’était alors agé que d’environ 10 ans et se voit attribuer un conseil de régence comprenant quatre hauts personnages du duché normand : Bernard le Danois, Raoul dit Taisson l'Ancien, Anslech de Bricquebec et Osmond dit de Conteville.
C’est alors que le roi carolingien Louis d'Outremer, sous prétexte de faire son éducation, fait transporter l'adolescent avec l'un de ses régents, Osmond, à sa cour de Laon. Il semble y avoir séjourné de 943 à 945 et s'être finalement enfui avec l'aide d'Osmond qui aurait organisé son évasion avec la complicité d'Yves de Bellême et de Bernard, comte de Senlis et vassal d'Hugues le Grand, duc des Francs comme nous le raconte si bien Guillaume de JUMIEGE dans son « Histoire des Ducs Normands ».
« OSMOND, intendant du jeune Richard, ayant appris la décision rigoureuse du roi, prévoyant le sort réservé à l'enfant, et le coeur saisi de consternation envoya des députés aux Normands, pour leur mander que leur seigneur Richard était retenu par le roi sous le joug d'une dure captivité. A peine ces nouvelles furent elles connues, on ordonna, dans tout le pays de Normandie un jeûne de trois jours et l'Eglise adressa au Seigneur des prières continuelles pour le jeune Richard. Ensuite Osmond, ayant tenu conseil avec Yvon, père de Guillaume de Belesme, engagea l'enfant à faire semblant d'être malade, à se mettre dans son lit, et à paraître tellement accablé par le mal que tout le monde dut désespérer de sa vie. L'enfant, exécutant ces instructions avec intelligence, demeura constamment étendu dans son lit comme s'il était réduit à la dernière extrémité. Ses gardiens le voyant en cet état, négligèrent leur surveillance, et s'en allèrent de côté et d'autre pour prendre soin de leurs propres affaires.
Il y avait par hasard dans la cour de la maison un tas d'herbe dans lequel Osmond enveloppa l'enfant, et le mettant ensuite sur ses épaules, comme pour aller chercher du fourrage pour son cheval, tandis que le roi soupait et que les citoyens avaient abandonné les places publiques, Osmond franchit les murailles de la ville. A peine arrivé dans la maison de son hôte, il s'élança rapidement sur un cheval, et prenant l'enfant avec soi, il s'enfuit au plus tôt, et arriva à Couci. Là ayant recommandé l'enfant au châtelain, il continua à chevaucher toute la. nuit, et arriva à Senlis au point du jour. Le comte Bernard s'étonna de le voir arriver en si grande hâte, et lui demanda avec sollicitude comment allaient les affaires de son neveu Richard. Osmond lui ayant raconté en détail tout ce qu'il avait fait, et l'ayant réjoui plus que de coutume par un tel récit, ils montèrent tous deux à cheval, et allèrent promptement trouver Hugues-le-Grand. Lui ayant raconté l'affaire et demandé conseil, ils reçurent de lui le serment par lequel il engagea sa foi a secourir l’enfant, et aussitôt ils se rendirent à Couci avec une grande armée, et ayant enlevé Richard ils le conduisirent en grande joie dans la ville de Senlis. »
Pour l'attacher davantage à son service, Richard Ier lui fit épouser l'héritière de la vicomté de Vernon laquelle étant décédée, il lui fit avoir en mariage la soeur de Gunnor (alias Konnor) sa femme, fille de Herfast , prince danois.
Il aura au moins un fils Foulque, qui suit

1 1 2 4 2 Hugues, marquis d'Italie, dont les ducs de Savoie
 
   
VI ENFANT DE OTHON DE SAXE
1 1 2 2 1 1 Othon I, empereur
1 1 2 2 1 2 Gerberge, femme de Louis d'Outremer, roi de France
1 1 2 2 1 3 Heidwige, femme de Hugues le Grand, comte de Paris, duc des Français, mére de Hugues Capet, Roi de France et Fine, femme de Richard duc de Normandie qui vivait en 960 qui épousa après sa mort la Princesse Honnor

ENFANT DE OSMOND DE CONTEVILLE & KONNOR DE DANEMARK
1 1 2 4 1 1 Foulques d'ANET (ou de LAUNAY) fut ainsi surnommé à cause de sa femme fille et héritière de Gautier, vicomte de Launay en Ile-de-France - Revue de l'Avranchin et du pays de Granville -
Il semble qu'il y ait eu une confusion entre le nom LAUNAY et ANET ; MAIS on retrouve ce Foulques d'ANET dans l'ile-de-France;
Foulques d'Anet lègue à St-Martin le fief qu'il tenait de cette église, en présence d'Hervé de Montmorency, de ses chevaliers, et du comte Hugues de Dammartin. - suivant site
http://elec.enc.sorbonne.fr/cartulaires/smchamps/acte58/
NOTA HMDLB : Nous devons aussi faire remarquer ici que, par suite d'une fausse interprétation du texte d'Orderic Vital et de Guillaume de Jumièges, on a souvent confondu Foulques d'Aunou , fils de Baudry Le Teuton, avec Foulques d'Anet, fils d'Osmond de Cent-Villes, qui sont deux personnages différents. En effet, Orderic Vital (lib. 111, p. 479), en parlant du mariage de Baudry Le Teutonique avec la nièce de Gilbert de Brionne ( il eût dû dire avec sa petite-fille ), désigne positivement Foulques d'Aunou par le nom latin de Fulcho de Alnou ; tandis que Guillaume de Jumièges dit, en parlant du mariage des nièces de la duchesse Gonnor : Quarto Osmondo de Centum-Villis vicecomili Vernonii, ex qua natus est primus Fulco de Aneio, nom qu'on a traduit par Foulques d'Asney ou d'Aunou, au lieu d'Anet, qui en est la véritable version. La différence qui existe entre ces deux Foulques est encore mieux démontrée dans le Livre Rouge de l'Echiquier de Normandie ( Trad. de Ducarel, p. 229 et 230). On y lit : Simon d'Aneti, ou de Aneio, descendant reconnu de Foulques d'Anet, llmilit. et ad servi- tium suum IV milit. ; et plus bas : Fulco dt Alnou IV milit. et ad servi- tium suum XXIV milit.
 
   
VII ENFANT DE FOULQUES D'ANET & Ne DE LAUNAY - ?????
1 1 2 4 1 1 1 Gautier Ier du nom de LAUNAY, vicomte de Launay eut pour femme vers l'an 1017 l'une des filles naturelles de Richard III duc de Normandie
DOUTEUX
   
VIII ENFANT DE GAUTIER I DE LAUNAY & Ne DE NORMANDIE
1 1 2 4 1 1 1 1 Foulques I de LAUNAY, vicomte de LAUNAY épousa sa cousine fille du comte de Chaumont ; d'argent à la face de gueules accompagné de 3 aigles de sable -
DOUTEUX
   
IXENFANT DE FOULQUES I DE LAUNAY & Ne DE CHAUMONT
1 1 2 4 1 1 1 1 1 Gautier II de LAUNAY, chatelain et vicomte dudit pays de Launay, chevalier brave et illustre aux guerres d'outremer épousa Hodierne dite Comtesse, fille de Raoul, comte de PONTOISE l'an 1096 : d'or à la croix de gueules
DOUTEUX
   
X ENFANT DE GAUTIER II DE LAUNAY & HODIERNE DE PONTOISE
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 Guillaume de LAUNAY 1er baron vicomte d'Aunay, épouse Richilde de GISORS fille de Thibault surnommé Payen l'an 1123
DOUTEUX
   
XI ENFANT DE GUILLAUME DE LAUNAY & RICHILDE DE GISORS
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 Gautier III de LAUNAY, porte bannière sous le roi de France Philippe II ème, il succéda en 1151à son père de la vicomté de Launay, il épousa audit an une dame nommée Isabeau, intitulée comtesse de Retel fille et héritière de Robert Marmion, chevalier normand et d'Isabeau, fille uique de Gervais, comte de Retel. Il fonda avec sa femme le collège de Retel à Paris
*Wikipedia - 1 ère Maison de Rethel - ce qui n'explique pas pourquoi la descendance Launay se qualifie de Comte de Rethel - historiquement c'est inconcevable et je doute que le généalogiste l'ignorait. Co-comte de Rethel ?
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 2 RIchilde de LAUNAY, femme de Geoffroy de VILLE-HARDOUIN qui prit en 1199 la croix pour le voiage en terre sainte ou il acquis la terre d'AChie de laquelle il fut crée prince et sénéchal de Romanie et de Constantinople
DOUTEUX
   
XII ENFANT DE GAUTIER III DE LAUNAY & ISABEAU DE RETHEL
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 Guillaume II de LAUNAY , vicomte de Launay, comte de Retel l'an 1090 épousa Marie de BRIENNE, fille de Gautier, comte de Brienne et d'Alix sa femme soeur d'Erard, comte de BRIENNE, roi de Jérusalem et de Gautier aussy comte de Brienne qui se fit couronner roi de Naples et de Sicile. Le dit Guiilaume fut Maréchal de l'empereur de Romanie ou de Constantinople, et fut prince Trace qu'il conquit sur les infidèles et que Baudouin comte de Flandre et empereur de Constantinople luy donna en récompense de grands services q'il luy auraient rendus et la dite conqueste de Sirie et Palestine. Guillaume mit sur le chef de ses armes à droite l'écusson de sa mère et 3 de ses descendants de suites ; d'azur seme de billettes d'or au lion de même ar L de gueules
DOUTEUX & FAUX
 
XIII ENFANT DE GUILLAUME II DE LAUNAY & MARIE DE BRIENNE
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Gautier IV du nom de LAUNAY, vicomte de Launay et comte de Rethel épouse en 1ère nopce Mahaut, dame de Villiers, Moncy le Vieil et Moncy le Neuve et Verderonne, sénéchal hérditaire de Dammartin, 2 ème nopce , Béatrix de LA BROU estait en Province ou il fut un grand séneschal sous le comte Charles premier depuis Roy de Naples et de Sicile ou il passa avec luy et eut plusieurs enfants. VILLIERS ; comme de Villiers de l'Isle Adam
DOUTEUX & FAUX
   
XIV ENFANT DE GAUTIER IV DE LAUNAY & MAHAUT DE VILLIERS (DE L'ISLE ADAM)
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 Gautier V de LAUNAY, vicomte de Launay, comte de Retel, sgr de Moncy le Vieil et Moncy le neuve, épousa en 1 ère noce la soeur de Clément, vicomte de Melun dont il eut un fils de son nom, et en 2 ème noce la fille de Philippe de TRYE. Il fut commis, conseiller et Chambellan de Henry premier Roy de Navarre, comte de Champagne et de Brie pour traiter du mariage de sa fille Jeanne héritière de Navarre et des dites comtes (?) avec le Roy Philippe le Bel
DOUTEUX & FAUX
   
XIV ENFANT DE GAUTIER V DE LAUNAY & ALIX DE MELUN
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 Gautier VI de LAUNAY, portait d'or au chef de Gueules, le chef chargé de l'écusson desRethel. Sa première femme de MONTMORENCY, sa deuxième de PLUSQUELLEC - Gautier de LAUNAY, fils aisné et autre Gautier V du nom, châtelain et vicomte de Launay en Isle de France et comte titulaire de Rtehel et d'Alix de Melun sa 1 ère femme fut marié par son dit père à Jeanne de MONTMORENCY, 3 ème et dernière fille de Bouchard VIème de nom, sire de Montmorency et Isabelle de LAVAL sa femme qui lui porta en mariage la terre et seigneurie de Montinon (?) en la prévosté de Montmorency et quelques autres biens et héritage au duché de Bretagne, depuis ayant succéd à la ditte terre, seigneurie, chastellenie et vicomté, il en offrit au Roy de France et de Navarre Louis Hutin la foy et l'hommage mais il ne voulut les recevoir seulement (?) la dit état luy devoir appartenir pour estre du domaine royal qu'il ne pouvait alièner s'estant et d'ailleurs tellement esmere contre lui à cause que Philippe et Jacques de LAUNAY, frères, ses cousins savaient abusé a savoir le premier de la Reine Marguerite de Bourgogn femme du Roy Charles le Bel son frère, qui rechercha toutes les occasions de la ruiner la faisant menacer par ses officiers de luy faire perdre la vie, s'il ne voulait quitter son estat, enfin pour la garantir du péril auquel il se trouvait il en fit l'an 1314 don et consentement de sa dite femme et de Bouchard, Mathieu, Robert et henry ses fils à Charles comte de Valois oncle dudit roy Louis qui l'anexa et réunit audit domaine. Ainsi qu'il consista par 3 lettres scellées du sceau dudit roy ????? au trésor des Chartes de France en certaine Layette inttulée Valesium Cotte n et 140 et par un autre titre du roy Philippe le Bel gardée en une autre layette marquée Navarre Rogem. Le dit Louis ordonna que la dite vicomté serait de formaison en office de judicature et que la justice et polic y serait administré par un officier ??? et à rappel, et le premier qu'on trouva l'avoir ausy esté fut un gentilhomme pârisien nommé Messire Jean de LA PERSONNE chevalier, et le dit Roy Louis continua toujours son inimitié et indignation contre Gautier, le fit céder et quitter toutes les grandes actions et droits qu'il avaient pour le comté de Rethel à Louis de Flandre, comte de Nevers qui lui donna en echanges quelques terres et seigneuries assises en chatellenies de Douay et Archies par lettres passées à Paris l'an 1316 et par d'autres passées à Tournay au mois de septembre de l'année suivante, ce qu'ayant le dit rou fait par force et violence. le dit Gauthier protesta de s'en faire retituer mais en vain de sorte qu'il fut contraint de quitter la France et de se retirer avec toute sa famille (car à la réserve de son dit fils Bouchard qui s'estoient retirer sur sa terre de Moulinon de son dit fils Mathieu qui s'estoient retirer en celles de Flandre et de sa dite femme qui estoient décédé de ce rigoureux tourment en Bretagne pour y vivre de ses biens où il tablit sa demeure et ou il se remaria avec la dame de PLUSQUELLEC
Pour compléments sur la généalogie de Gautier et Philippe d'AUNAY - Voir portail RacinesHistoires - Généalogie d'AUNAY
Dans Notices Généalogiques Tournaisiennes ; Guillaume de LAUNAY, marié avec Alix de PLUSQUELLEC

DOUTEUX, FAUX et VRAI en partie
   
XV ENFANTS DE GAUTIER VI DE LAUNAY & JEANNE DE MONTMORENCY
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Bouchard de LAUNAY, ainsi nommé en l'honneur de son äïeul maternel succéda à ses père et mère en la terre et seigneurie de Montigny en la prévosté de Montmorency ou il s'estait retiré du temps des persécutions du Roy Louis Hutin contre son père qui le maria à Guillemette de LA ROCHEGUYON sa femme et parente fille de Guy sgr de La Roche-Guyon, grand pannetier de France et Jeanne de La Rocheguyon sa parente ou il continua la lignée aisnée qui sera de suite à part -
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 Mathieu de LAUNAY dit Matouflin, chevalier se retira en Flandre du temps des persécutions de Roy Louis Hutin contre son père sur les biens et héritages que Louis de Flandre, comte de nevers luy avait donné en (léchange ?) pour les grandes actions et droits qu'il avait pour le comte de Rethel que le dit roy lui avait ait quitter et céder l'an 1314 dont les lettres furent passées en cause de 1316 et 1317 tant à Paris qu'à Tournai auquel pays, il établit sa demeure et ordinairement en un certain chasteau qu'il avait fait bastir et nommé Launay en la chatellenie d'Orchies en laquelle il épousa la fille héritière d'Alard de LANDAS, sire de Gruson, Héron-Fontaine et Saméon de laquelle ses enfants et postérité prirent des armes qui estoient parti emmanché d'argent et de sable, ainsi qu'on verra ailleurs par une déduction particulière - ICI IL Y A UNE ERREUR DE CHRONOLOGIE car c'est Olivier de LAUNAY, prisonnier à Bouvines en 1214 avec Marie de LANDAS. Olivier est dit fils de Guillaume de LAUNAY et Alix de PLUSQUELLEC.
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 3 Robert de LAUNAY ou d'AUNAY, chevalier, fut tué à la bataille de Poitiers l'an 1356 avec son frère Henry
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 Henry de LAUNAY, chevalier quitta la France et retira en Bretagne avec son père sur les biens et héritages de sa mère ou il épouse Isabeau de TOURNEMINE, héritière en partie de la vicomté de Flecheval et de quelques autres terres et seigneuroes sises auprès des villes de Saint Brieux, Moncontour, quintin, et Lamballe audit duché , fille unique de Olivier de TOURNEMINE, chevalier, sgr de la Hunaudaye, vicomte de Flachevel et Isabeau de ROCHECOUL sa femme par contrat passée le 12 janvier 1338 il assista en celuy de 1356 à la bataille de Poitiers ou il combattis vaillament ppour le Roy Jean, mais par un sort commun à plusieurs, princes et grands seigneurs, il y fut tué, ainsi que le remarque Jean BOUCHET en ses annales d'Aquitaine et fut enterré as cloître au couvent des frères prescheurs de Poitiers selon qu'on voit par ses armes qui y furent peintes afin de perpétuelles mémoires as ???? audit audit couvent lesquelles sont d'or au chef de gueules et celle de son épouse écartelé d'or et d'azur
ENFANTS DE GAUTIER VI DE LAUNAY & Ne DE PLUSQUELLEC
1 1
2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 5 Guillaume de LAUNAY,
sire de Plusquellec, chevalier banneret fut avec Bertrand du GUESCLIN et plusieurs autres seigneurs bretons au secours de Charles de Blois, contre le comte de Montfort prétendant au duché de Bretagne et fut pris prisonnier à la bataille d'Auray ou le dit de Blois fut tué l'an 1364. Ilé pousa en 1353 Joland de CRAON fille de Maurice et de Marguerite de MELLO sa famme. Il mourut l'an 133 et il portait les armes de sa mère suivant l'usage pratiqué alors, et principalement quand elles étaient héritières. Sa branche sera rapportée à part ; Plusquellec porte chevronné d'argent et de gueules et Craon ; Lozangé d'or et de gueules
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 6 Jeanne de LAUNAY, femme de Jean, sire de Changivon ?, Dudon et Malestroit l'an 1360 auquelle elle procréa entre autres enfants un fils nommé jean qui fut Cardinal. Sa mère portait d'or a chef d'azur écartelé de gueules a 9 besans d'or 3 3 3 acosté de Plusquellec. Comme son frère Guillaume.
,Dans Notices Généalogiques Tournaisiennes, Olivier de LAUNAY, Chevalier, gentilhomme breton, prisonnier à Bouvines, prend les armes similaires à celles de son beau-père ; émmanché d'argent et de sable de 10 pièces et le cri "LANDAS", devient sgr de Lannay, X avec Marie de LANDAS, (fille de Alard de LANDAS, chevalier, sgr de Gruson et Fontaines, acheta l'avouerie de Marchiennes en 1252. et Alberge de LANDAS) - Alard est fils de Amaury VIII de LANDAS et Mathilde de JOIGNY et Alberge de LANDAS est fille de Gérard de LANDAS, sgr d'Eyne et d'Esne et Albergis de LENS) Référence ; NGT = Notices généalogiques Tournaisiennes Tome 1 page 40
   

XVI
BRANCHE ILE-DE FRANCE
ENFANTS DE BOUCHARD DE LAUNAY & GUILLEMETTE DE LA ROCHE GUYON

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Bouchard de LAUNAY, chevalier, sgr de Monlignon, capitaine chatelain de Vernon en Normandie, il épousa Jeanne d'AUMONT dame de Saint Clair en partie fille de Pierre sgr d'Aumont et de Jeanne de LUGE sa femme

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 Jeanne de LAUNAY dit de MONTIGNON, femme de Nicolas de BRACQUE, chevalier sire de Chailly l'an 1360 BRACQUE : d'azur à la gerbe d'or
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 3 Guillemette de LAUNAY, femme de Pierre de CONFLANS, chevalier d'azur semé de billettes d'or au lion de mesme L. de gueules

BRANCHE DE LA REGION DE TOURNAI
ENFANTS DE MATHIEU DE LAUNAY & Ne DE LANDAS

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 Mathieu de LAUNAY, sire de Launay fut conseiller et chambellan du Roy de France Philippe de Valois et son grand Bailli de Tournay et Tournaisis. Il fit de grands bien à l'abbaye de Cambron en l'an 1353, mort à marier
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 Antoine de LAUNAY, succéda à son frère à la terre et seigneurie de Launay, épousa en 1ère nopces une fille de la Maison de Richemont et en 2 ème nopce une fille de celle de Jausse Mastin et vivait en 1336 ; il portait de gueules frétté d'or au franc canton d'or chargé d'un léopard de sable, l'autre de gueules à une fasce d'or surmontée d'un vieve ? de mesme ERREUR POUR LE BLASON DE ANTOINE
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 3 Jean de LAUNAY, frère fut sgr de Huron Fontaine et Debuy ? sont ???? les autres sgrs dudit lieu qui eut porté les armes brisé d'un lambel de 3 pièces de gueules.
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 4 Olivier de LAUNAY, sgr de Saméon dont les autres sgrs de cette terre et seigneurie porte parti emmanché d'argent et d'azur.
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 5 Marie de LAUNAY, dame de Gruson

BRANCHE DE BRETAGNE
ENFANTS DE HENRI DE LAUNAY & ISABEAU DE TOURNEMINE
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 1 Jean de LAUNAY se touva en Passesiation ? des barons et seigneurs de Bretagne fait l'an 137 pour la garde de la ville de Rennes

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 Guillaume de LAUNAY, l'un des meilleurs et des plus redoutés des capitaines que la Bretagne ait jamais vu, succéda aux biens et héritages de sa femme après son décès qui arriva l'an 1364 au mois de 9bre et en prit les armes laissant celles de son père pour rien en avoir rien hérité, brisée d'une cottice de gueules pour différences des seigneurs de la Hunaudaye chef et aisné de la Maison de Tourneminequy les portaient pleine. Il suivit de son jeune aage son parent et compatriote Bertrand du GUESCLIN en tous ses voyages, conquestes et batailles, rencontres, sièges et prises de villes et chasteaux, tant en France qu'en Espagne, ainsy qu'on voit son histoire particulière et la générale de Bretagne en en plusieurs autres.
Bref, il acquit tant de réputation pour sa valeur que les princes d'Henry de Castille et de Trinstamare ayant fait et occis de ses mains propres et par laide de nostre Guillaume, le Roy Dom Pierre dit le Cruel son frère, et estant ainsy devenu Roy de Castille le jugea digne non seulement de porter ses armes royales, mais de l'alliance de sa soeur D. Jeanne de CASTILLE auparavant marié avec D. Ferdinand de CASTRES, sgr de Lamus
et séparée de luy à cause de sa parentèle et veuve de Dom Philippe de CASTRES, laquelle il dota de la ville et château de Montfort en la dite seigneurie de Lamus en son royaume de Castille Galice, qu'ol avait confisqué sur le dit Dom Ferdinand pour avoir tenu la party dudit Roy D. Pierre et que ledit de LAUNAY avait conquis par les armes, que le dit Roy D. Henry érigea avec les appendances et dépendances en vicomté par lettres patentes données en la cité de Toro ? le 18 juin 1369 asquelles il est nomme Mossengelin de LAUNAY qui est le mesme que messire Guillaume en françois, non qu'il luy demeura depuis lors jusque là. Que le chateau qu'il fit batir en Bretagne près de la ville de Quintin fut appelé Launaygelin que Jean 4ème du nom, duc de Bretagne érigea en seigneurie, ouis en baronnies, finalement il mourut audit royaume en l'an 1381 et son corps fut enterrée en l'église paroissiale de Sainte Marie de la Regle en une sépulture fort somptueuse de marbre blanc et son coeur fut porté et mis en celle de Saint Vincent sapin en la dite ville de Montfort sous une vouteestant sur la muraille du côté septentrionale ou sa dite femme décédée l'année précédente y a avaient été inhumée ; elle portait pour ses armes écartelée de Castille et de Léon à la barre d'azur

ENFANTS DE GUILLAUME DE LAUNAY & JOLAND DE CRAON
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 Olivier de LAUNAY, sire de Plusquellec, banneret de Bretagne, X avec Jeanne de DINAN, fille de Charles sgr de Montefilant

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 Maurice de LAUNAY dit de Plusquellec, chanoine et chantre de lla Cathédrale de Nantes
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 3 Guillaume de LAUNAY se trouva avec Bertrand du GUESCLIN au remembrement des villes de Bretagne pris par les anglais l'an 1374
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 4 Yvon de LAUNAY accompagna Bertrand du GUESCLIN en Espagne contre Pierre le Cruel l'an 1369 et y fit plusieurs autres ??? faits d'armes , il avait espousé Tiphaine de BEAUMANOIR, fille de Jean sire de Beaumanoir et de Tiphaine CHAMILLÉ sa femme elle portait d'azur à 11 billettes d'argent 4 3 4
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 5 Jeanne de LAUNAY, femme de Jean de CHAUGIRON ?

 
   

XVII

BRANCHE ILE-DE FRANCE
ENFANTS DE BOUCHARD DE LAUNAY & JEANNE D'AUMONT

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Jean de LAUNAY, sgr de Monlignon conseiller chambellan de Charles VI Roy de France épousa l'une des filles de Messire Pierre de VILLAINE dit le bègue l'un des meilleurs et des plus redoutés capitaines de son temps ayant esté en Espagne avec Messire Bertrand du GUESCLIN, Guilaume de LAUNAY et d'autres sgrs bretons aux secours de Dom Henry comte de Trinstamare contre Pierre le Cruel Roy de Castille qu'il défit et prit prisonnier à la bataille de Monteil l'an 1368 et le livra entre les mains dudit Diom Henry qui le tua lequel lui donna pour récompense de sa ???? services le comté de Ribades et les armes royalles pour les porter avec les siennes , Je n'ai pas trouvé sa femme mais ses armes sont accostés d'argent à 3 lions de sable au franc canton écartelé de Castille et Léon

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 Guillaume de LAUNAY receu conseiller au parlement de Paris en 1401 il portait une bordure d'argent
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 3 Jeanne de LAUNAY religieuse à l'abbaye de Maubuisson
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 4 Isabeau de LAUNAY qui épousa Guillaume de POITIERS, sgr de Soyans d'azur à 6 besans argent 3 2 1 au chef d'or grisé à dextre d'une étoile de 6 rais

BRANCHE DE LA REGION DE TOURNAI
ENFANT(S) DE ANTOINE DE LAUNAY & Ne DE JAUCHE DE MASTAING

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 1 Jean de LAUNAY chevalier, grand bailli du Hainaut en l'an 1364 et fut conjoint par un mariage avec Marie d'ENGHIEN, dame de Thiusies qui portait gironné de 10 pièces d'argent et de sable, chaque giron chargé de 3 croix verroissetté au pied fiché d'or.
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 Mathieu de LAUNAY dit Matouflin, chavlier, épousa Catherine d'AILLY, dame et héritière de Rumery, fille de Hugues, sgr dudit lieu et Isabeau de DIEST sa femme l'an 1337 ; Ailly de Gueules au chef échiqueté d'arget et d'azur de 3 traits
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 3 Isabeau de LAUNAY (LANNAY), femme de Arnaut de HARCHIES, chevalier, sgr de Milamez, lequel mourut l'an 1364 le 10 février ; d'or à 4 cotices de Gueulles


BRANCHE DE BRETAGNE
ENFANT(S) DE GUILLAUME DE LAUNAY & JEANNE DE CASTILLE
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 Guillaume de LAUNAY naquit en Espagne ou il succéda à son père en l'an 1381 en la vicomté de Montfort en Galice et en la seigneurie de launaygelin, Boisgelin et autres biens et héritages en Bretagne, dont il fit hommage partye en personne, partye par procuratioon, puis il épouse environ l'an 1401 Aldonce de BRACQUEMONT, 3 ème et dernière fille de Messire Robert de BRACQUEMONT, amiral de France qui fit tant de faits d'Armes en Espagne qui luy donna pour sa dot 12 000 écus avec lesquelles il passa vec elle en Bretagne ou il mourut environ l'an 1404 laissant d'elle 3 enfants à scavoir Guillaume, Henry et Jeanne auquelle on trouva qu'elle fut fiancé à Jean seigneur de Bréauté chevalier normand, mais que le mariage ne fut consommée à l'occasion des guerres qui estaient survenus alors et qu'elle se remaria après avec Pierre sgr de Rouville, aussy chevalier normand, les histoires d'Espagne et particulièrement les croniques du Roy de Castille Dom jean 1er du nom fils et successeur de Henry 2 ème qu'il l'avait crée en l'an 1382 chevalier de son ordre de la bande en présence de l'empereur Sigismond qui se trouva lors en sa cour et de plusieurs autres princes et seigneurs ordonnat que les armoiries qui estaient écartelé d'or et d'azur à la cotice de gueules et chargé des royalles de Castille et de Léon sur le tout partye de celle de sa famme qui estoient d'argent au chevron de sable au maillet du meme au premier canton seraient dépeintes et exposés au tableau des autres chevaliers dudit ordre en l'église du monastère Royal de Los Huelgos en la cité de Burgos.
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 2 Jeanne de LAUNAY, passa en France l'an 1418 avec Ma de BETHENCOURT sa soeur ou elle se marie avec Messire Ferry de CHAMBLEY, sire et baron dudit lieu, conseiller et chambellan de Louis 3ème du nom, Roy de Sicile, duc d'Anjou. desquelles conjoints sont descendus par succession du temps et représentation de parsonnes la plupart des Rois et Princes de la Chrétienté au moyen de Dame Isabeau de BEAUVAU fille de Louis, sgr de Beauvau ???? et d'Anjou et de Marguerite de CHAMBLEY fille desdits conjoints et femme de Jean de BOURBON, comte de Vendôme ; Chambley porte de sable à la croix d'argent cantonnés de 4 fleurs de lis d'or
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 3 Marie de LAUNAY fut mariée en Espagne avec Messire Jean de BETHENCOURT son cousin, céda le royaume des Canaries qu'il avaient conquis que le dit Morcelet vendit en l'an 1418 auquel il passa en France avec sa dite femme et sa belle soeur Jeanne de LAUNAY, dame de Chambley comme la cronique du Roy Dom Jean 2 ème du nom le manifeste ; il portait d'argent du lion de gueules lampassé d'azur et sa femme comme son frère

ENFANTS DE OLIVIER DE LAUNAY & JEANNE DE DINAN
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 1 Olivier de LAUNAY dit de PLUSQUELLEC, escuyer, épouse Eustache de LAVAL, soeur de Philippe capitaine d'Argentan en l'an 1374 et mourut sans hoires du vivant de son père elle portait de MONTMORENCY-LAVAL

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 Maurice de LAUNAY succéda à son père en la terre et seigneurie de Plusquellec il eut 200 # de rente à vie sur le trésor de Charles VIème Roi de France par lettre en dattes du 10 septembre 1373 à la charge de luy en faire hommage il épousa dame Tiphaine RAGUENEL dit de La Bellière fille de Guillaume vicomte de La Bellière et veuve de Messire Raoul de LONHALLAY ?seigneur de Tressaint il fut faict chevalier par le dit Roy avec les cérémonies requises en telles solemnoté. son épouse portait d'argent au chef emmanché de sable


ENFANTS DE YVON DE LAUNAY & TIPHAINE DE BEAUMANOIR
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 4 1 Yvon de LAUNAY dit y ???? l'histoire de Bertrand du GUESCLIN parce qu'il restait alors que bachelier ou jeune escuier fut fort vaillant gentilhomme comme il le dit bien paraistre au rencontre que les bretons eurent en l'an 1369 au pont de Passac ? contre les anglais ou CHANDOS leur général fut tué car portant l'enseigne du ??? général des bretons et les voulurent compbattre il baille son enseigne à un sien valet et prit une lance de laquelle il chargea les anglois si bien qu'il en battit 5 par terre et entre autres iceluy qui portait l'enseigne de CHANDOS et qui les picqua si fort qu'ils le chargèrent tous ensemble et le battirent par terre et le prirent prsisonnier
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 4 1 Jean de LAUNAY dit PLUSQUELLEC chevalier X avec Catherine de LA ROCHE GUYON, fille de Guy sgr de La Roche Guyon

 

 

XVIII

BRANCHE ILE-DE FRANCE
ENFANTS DE JEAN DE LAUNAY & Ne LE BEGUE DE VILAINE

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Pierre de LAUNAY, sgr de Monlignon pannetier de Charles VI du nom Roy de France épousa Marguerite de VILLIERS qui portait d'or à la croix de sable cantonné de 4 roses de gueules
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 frère Guillaume de LAUNAY , chevalier de l'ordre de Saint Jean de Jérusalem et Turcopotier en cette religion
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 3 Marie de LAUNAY femme de Robert de VILLIERS (de L'ILE ADAM ?), frère de Marguerite femme de son frère portait comme elle
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 4 Diane de LAUNAY religieuse à Poissy

BRANCHE DE LA REGION DE TOURNAI
ENFANT(S) DE JEAN DE LAUNAY DIT MATOUFLET & MARIE D'ENGHIEN
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 Olivier de LAUNAY dit Oliphant, chevalier, sgr de Launay et Aimeries et autres lieux, épousa Jeanne de LALAING, fille de Nicolas de LALAING , grand bailli du Hainaut et de Marie dame de Montigny en Ostrevant sa femme. Il vivait lan 1380 ; elle portait de gueules à 10 lozanges d'argent 3 3 3 1
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 Mathieu de LAUNAY dit Matouflet, chevalier, épousa en 1 ère noce Marguerite dame de La Pondenerie, en 2 ème noce de MONTMORENCY que quelque généalogiste fait fille de Erard, sgr de Conflans et de Jeanne de LONGUEVAL ; la 1 ère portait ?, la 2 ème portait de Montmorency
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 3 Jean de LAUNAY fut chef ou capitaine des Gantois rebelles dit les blancs chaprons contre Louis de Male, comte de Flandre qui le fit brûler tous vif en la tour de l'église de Nivelle près de Gand où il s'était retiré pour combattre ses gens l'an 1381. - Voir Froissart chapitre XCII à XCVI

ENFANT(S) DE GUILLAUME DE LAUNAY DIT MATOUFLIN & CATHERINE D'AILLY
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 Messire Mathieu de LAUNAY, chevalier, sgr de Rumes, épousa Marie de GHOOR, dame ghéritière de Hammes, ???? Mechelen, et fille de messire Daniel de GOOR, sgr desdits lieux et d'une fille de la maison d'AMSTEL et Olseltain (?) ; elle portait d'argent à 3 cornets de gueules virollés d'or


BRANCHE DE BRETAGNE
ENFANT(S) DE GUILLAUME DE LAUNAY & ALDONCE DE BRACQUEMONT
- ce qui nous ramène aux LASNE de NEUFCHATEL voir seigneurie de St Saire

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 Guillaume de LAUNAY, chevalier, sgr de Launaygelin et Boisgelin et autres terres et seigneuries de Bretagne et de la vicomté de Montfort en Galice qu'il prétendit relever du Roy Dom Jean 2 ème du nom à quelle fin il passa en Espagne vers sa majesté qui lui fit entendre que s'il voulait jouir de ce bien, qui estaient un des plus gand de ce royaume la, qu'il avait à y demeurer et que luy et ses enfants y viendraient servir les Roys et qu'alors il l'admenerait et reserverait au prétendue relief et que luy ayant promis et juré solennelement il y fut admis et receue qui fut l'an 1445 auquel ul s'ensuit (?) un grand différent entre luy et Dom Pierre Alvarez OSSORIO, sgr de Lamus pour le dit vicomte allégant iceluy qu'il avait épousé D. Béatrix fille unique et héritière de Dom Pierre Henriquez, connestable de Castille et de Dona Isabelle de CASTRO sa femme fille et héritière de Dom Ferdinand de CASTRO, sgr de la ville de Montfort et que par conséquent elle luy appartenanit et ce d'autant plus justement qu'elle estoient la principale ville de la ditte terre et seigneurie de Lamus, nullement séparable et aliénable et que partant la restitution lui en devaient etre faite surquoy nostre Guillaume l'ayant conquis défendu et maintenu par les armes et eue de Dom Henry Roy de Castille partie pour la dot de Jeanne sa femme et partie pour récompense de ses grands et notables services qu'il n'y avait rein à prétendre et que quand bien il y aurait quelque droit ce qu'il ne croyait qu'il était prescrit ce nonobstant que si le Dom Pierre Alvarez le voulait encore avoir que moyennant la somme de 16 000 saluts d'or une fois, il la lui céderait et s'en désisterait à perpétuité et que ayant été ayant été raportée au Roy sisdit, il fit expédier lettres demandement en faveur dudit Dom Pierre afin de s'en emparer et s'en rendre maitre poar force d'armes, et que toutefois il ne fit mais(?) tomba d'accord avec nostre Guillaume pour celle de 10 000 saluts d'or dont lettres furent dépéchés sous son scel contenant un escusso, chargée d'un chevron qui est BRACQUEMONT par sa mère ; au canton dextre d'Espagne ayant quitté celle de Tournemine par son père. Il y avait épousé environ l'an 1430 Marie de BRETAGNE, dame de Pontfal son amye qui portait de Bretagne au Baston de gueules lequel comte estant devenu douenne ? que l'an 1457 la légitima a raison de quoy elle quitta le dit baston de ses dittes armes et prit une fasce chargée de 3 besans d'or
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 2 Henry de LAUNAY, fut conseiller et maître d'Hôtel d'Artus de Bretagne, comte de Richemont depuis dDuc et l'assista en cette qualité quant il épousa à Nérac Jeanne d'ALBRET, selon qu'il conte de Raoul de LAUNAY trésorier Général dudit prince rendu le 10 avril 1444 ; il portait pour armes celles que son père portait
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 3 Jeanne de LAUNAY, femme de Jean de LA ROCHEFOUCAULT, sgr de Barbezieux ; portait les armes la Rochefoucault, elle portait les armes de son frère


ENFANTS DE MAURICE DE LAUNAY & TIPHAINE RAGUENEL
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 Maurice d
e LAUNAY sire de Plusquellec , grand capitaine fut tué par les anglais es guerres du Mont Saint Michel en Normandie l'an 1427 Il avait épousé Béatrix de MONTEJEAN fille de Jean de MONTEJEAN et dame de Sillé ; elle portait d'or fretté de gueules
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 2 Geoffroy de LAUNAY dit de PLUSQUELLEC, chevalier épousa environ l'an 1430 Marie de ROSMADEC et Alix de TRIVARLAN et veuve de Hervé sgr de Pont L'abbée elle portait pallé d'argent et d'azur
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 3 Olivier de LAUNAY dit de PLUSQUELLEC, il se trouva le 8 septembre 1427 au traité entre le duc Jean ? ème et le comte de Betfort régent de France

ENFANTS DE JEAN DE LAUNAY & CATHERINE DE LA ROCHE GUYON
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 4 1 1 Yvon de LAUNAY dit PLUSQUELLEC, chevalier fort renommé en armes en la conqueste de Normandie sur les anglois, épousa Jeanne dame de Tremadienne
, veuve du sieur de KAER l'an 1451
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 4 1 2 Tiphaine de LAUNAY dit PLUSQUELLEC, femme de Robin ou Robert de CHAMPAGNE, qui portait de gueules en chef d'hermine

 
   
XIX
BRANCHE ILE-DE FRANCE
ENFANTS DE PIERRE DE LAUNAY & MARGUERITE DE VILLIERS (DE L'ISLE-ADAM ?)
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Jean de LAUNAY, sgr de Monlignon conseiller chambellan du Roy Louis II ème (XI) l'an 1465 qui le chérissant grandement et le maria avec la fille unique de Messire Pierre de MORVILLIERS, chancelier de France qui portait d'or à 3 merlettes de sabel à la bordure engreslé de gueules
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 Pierre de LAUNAY fut tué es guerre que le Roy Louis II ème (XI ?) eut contre Charles duc de Bourgogne
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 3 Marguerite de LAUNAY, religieuse à l'abbaye de Longchamps près de Saint Cloud, puis abbesse de ce lieu


BRANCHE DE LA REGION DE TOURNAI
ENFANT(S) DE OLIVIER DE LAUNAY & JEANNE DE LALAING
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 1 Jean de LAUNAY dit Jehannet, chevalier, sgr de Launay épousa en 1ère nopce Marie de LA PIE et en seconde nopce Marguerite de WARMES, fille de messire Aubert, et en 3 ème noce Catherine de VENDEGIES laquelle était venue du ????? en 1423 ; LA PIE portait d'or à 8 pieds d'aigle... De sable au franc quartier d'azur au lion d'argent : la deuxième portait d'azur au lion d'argent à la bande échiqueté d'or et de gueules de 2 traits ; la 3 ème d'or à une roue de gueules
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 2 Olivier de LAUNAY, sgr de La Bersie ?, mort l'an 1419
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 Mathieu de LAUNAY, chevalier, sgr d'Arondeau fut grand bailli de Tournai et Tournaisis, épousa Marguerite de CORDES, dame dudit lieu qui portait d'or à 2 lions adossés de gueules lampassés d'azur
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 4 Isabeau de LAUNAY, dame de Thieusies femme de Pierre de RACHE, sgr de La Hargerie qui portait d'or à 3 chevrons de sable
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 5 Marguerite de LAUNAY, femme de ?? de Mastines, sgr de Roupy qui portait d'azur à un escusson d'argent
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 6 Jeanne de LAUNAY, épousa Jean VILAIN, sgr de La Boucharderie qui portait d'argent à une ??? de gueules, traversée de 2 bastons en sautoir de même au chef d'azur, chargé de 3 étoiles d'or

ENFANT(S) DE MATHIEU DE LAUNAY DIT MATOUFLET & Ne de MONTMORENCY
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 Mathieu de LAUNAY, chevalier, châtelain d'Ath l'an 1474, époux de Anne du POSTEL dame dudit lieu, Portreu et Aimeries, veuve de Guillaume d'ESTAULES, vicomte de Furnes,

ENFANT(S) DE MATHIEU DE LAUNAY & MARIE DE GOOR
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 1 Mathieu de LAUNAY, chevalier, sgr de Rumes, Hamme, espoux 1413 de Agnès de LA COURT dit de Renay et il jouta en 1438 à untournoi de Philippe le Bon, duc de Bourgogne ; elle portait de gueules à 3 tours couverts d'argent
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 2 Isabeau de LAUNAY, héritière de son neveu, dame de Rumes, Hammes, Beverlade, femme en 1 ère nopce de Herard de BENEHEM ? dit de Bergues, chevalier, sgr de Mareele et de Vestvesel ? qui mourut l'an 1410, 2ème nopce Jean de GRIMBERGUE, sire d'Ache l'an 1413 ; le 1er portait d'azur à 3 macles d'argent au chef d'or à 3 pals de gueules ; le 2 ème d'or à la fasce d'azur au flanqué de gueules brochant


BRANCHE DE BRETAGNE
ENFANT(S) DE GUILLAUME DE LAUNAY & MARIE DE BRETAGNE

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 Guillaume de LAUNAY, sgr de Launaygelin et Pontfal. servit en l'an 1448 le party de la ligue entre Charles 8ème Roi de France et François 1er duc de Bretagne, contre Edouard Roy d'Angleterre et se trouva en celuy de 1449 au recouvrement et siège de Fougères en Bretagne auquel il fut plusieurs faits d'armes digne de sa naissance et rémunération desquelles le dit duc le créa banneret et érigea sa dite terre et seigneurie de Launaygelin en baronnie par lettres patentes données à Rennes le 7ème du mois de 9bre de l'an 1449 et en celuy de 1450, le pr jour de may s'estant grandement signalé en la prise d'Avranches en Normandie pour le dit duc qui en cette considération de sa dite naissance l'honora du collier de chevalerie de l'ordre de l'hermine. Il portait au premier et quatrième de BRACQUEMONT d'ESPAGNE qui est d'argent au chevron de sable engreslé à la différence des autres descendants de l'Amiral de ce nom. Depuis la légitimation de sa mère ayant laissé les royalles d'Espagne pour n'y avoir plus la vicomté de Montfort ou d'autres biens ; écu surmonté d'un timbre couronné d'or sommé d'une hure de sanglier au naturel le butoir en haut hors duquel sort un branche d'Aulne aux hachemans desdittes emaux et supporté de deux sauvages tenant d'une main la bannières dses dites armes et de l'autre le dit écu entouré dudit collier ainsi qu'on les a veues dépeinte et exposé au ceour de l'église des frères prescheurs du couvent de Kuemperlé en l'an 1590. devant les troubles il fut conjoint par mariage l'an 1468 avec dame Marie de ROSMADEC, fille aisnée de Jean sire de Rosmadec et d'autres lieux et de dame Jeanne THOMMELIN sa femme et il décéda en iceluy de 1486 en son château de Launaygelin. son corps fut transporté dans l'église des frères prescheurs de la ville de Guingamp et enterré en la chapelle de Saint Vincent ferrier que son oncle maternel Messire Yves de PONTSAL, religieux dudit orde et évêque de Vannes luy avait choisis pour sa sépulture sous un ????? marbre noir enrichi de cuivre et décoré de sa statue de toutes pièces de même, lequel a ce qu'on entent a été ruiné par les dittes troubles sa femme décéda en l'an 1492 et fut inhumée dans l'église cathedrale de Cornouaille en la chapelle de Rosmadec elle portait pour ses armes patté d'argent et d'azur
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 2 Jean de LAUNAY servit le duc de Bretagne François premier en guerres qu'il eut contre les anglais et se trouvant à la prises des villes et chasteaux de Launay, Saint Lo, Bricquebec, La Haye Dupuis et autres en la Basse Normandie à la garde et deffance desquelles il fut commis par le dit duc en l'an 1449. Il portait comme son père d'argent au chevron de sable au franc quartier écartelé de Castille et de Léon
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 3 Artus de LAUNAY ainsy nommé en l'honneur d'Artus duc de Bretagne fut seigneur de Gene et de Bassor (Baffer ?) et fit conjoint par mariage à Charlotte de LAVAL fille de Guy sgr de l'Orme ; il prit les armes de sa mère et son espouse portait les armes des MONTMORENCY-LAVAL


ENFANTS DE MAURICE DE LAUNAY & BEATRIX DE MONTEJEAN
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 Olivier d
e LAUNAY sire de
Plusquellec, se trouva aux estat de Bretagne assemblé par le duc Pierre 2ème ou il eut contreverse avec les sires de Matignon, de nobles et autres barons et Bannerets pour la présence en l'année 1451 auquel il épousa Jeanne dame héritière de Tourgouf. Il se trouva aussy en l'an 1462 aux estats assemblée par le duc François 2 ème elle portait d'azur à la tour d'argent ???? rsurané roncé d'or ?
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 2 Maurice de LAUNAY dit de PLUSQUELLEC, se trouva à l'assemblée des Eats tenus par François 2ème duc de Bretagne en l'an 1462

ENFANTS DE YVON DE LAUNAY & JEANNE DE TREMADIENNE ?
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 4 1 1 Jean de LAUNAY, dit PLUSQUELLEC, fut pannetier ordinaire de François 2ème ? du nom duc de Bretagne en l'an 1462 fut marié avec
René HAY, fille de Guillaume et de Marguerite sa 2 ème femme HAY porte de sable au lion d'argent
 
 

XX
BRANCHE ILE-DE FRANCE
ENFANTS DE JEAN DE LAUNAY & Ne DE MORVILLIERS
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Pierre de LAUNAY, sgr de Monlignon marié avec Ursule de MANSFELOT fille d'Albert, comte de Mansfelot
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 Marguerite de LAUNAY, fille d'honneur de la Duchesse Anne Reine de France

BRANCHE DE LA REGION DE TOURNAI
ENFANT(S) DE JEAN DE LAUNAY DIT JEANNET & ??? LE PIC OU VENDEGIES
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 1 1 Marguerite de LAUNAY, dame et héritière de Launay et Thieusies éousa Lion d'AILLY dit de Sains, chevalier et n'en eut point d'enfants elle vendit les dites terres et seigneuries à messire Baudoin de LAUNAY dit le bègue, chevalier de la toison d'or dont la nièce les porta à la maison de Montmorency Croisille ; il portait d'Ailly et sur le fonds de gueuls un caisson de gueules à la croix engêlé d'or
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 1 2 Anne de LAUNAY, femme de Pierre POSQUET, escuyer qui portait d'azur au franc quartier d'argent chargé d'un écureuil assis de gueules mangeant une pomme


ENFANTS DE MATHIEU DE LAUNAY & MARGUERITE DE CORDES
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 1 Marie de LAUNAY, dame héritière de Cordes, d'Arondeau, femme de Messire Jacques de ROISIN, sgr de Roupy qui portait bandé de gueules et d'argent

ENFANTS DE MATHIEU DE LAUNAY & ANNE DE POSTEL

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 1 Jean de LAUNAY, mort à marier
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 2 Olivier de LAUNAY, sgr de Plestrier, Péronne, Pottes et Aimeries, épouse la fille naturelle de Gilbert de LAUNAY, sgr de Villerval, chevalier de la Toison d'or ; d'argent à 3 lions de Sinople
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 Jean de LAUNAY, que quelques uns croyent avoir été bâtard parce qu'il avait rien hérité de ses parents, fut employé par Maximilien Ier, roi des Romains depuis empereur pour moyenner son mariage avec la duchesse Anne de BRETAGNE. ou il se maria avec Jeanne de LAUNAY , dame de la Masure, demoiselle d'honneur de la dite duchesse et fille de Guillaume de LAUNAY et Marie de ROSMADEC sa femme. portait d'argent au chevron engrêlé de sable écartelé d'hermines
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3
4 Julianne de LAUNAY, femme de messire Estienne de HERISSON ?, laquelle mourut sans hoirs l'an 1481 gist à l'église N.D. de Hal

ENFANTS DE MATHIEU DE LAUNAY & AGNES DE LA COURT
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 1 1 Mathieu de LAUNAY, abbé de Saint Amand de l'ordre de Saint Benoit " Homme de Sainte Vie "


BRANCHE DE BRETAGNE
ENFANT(S) DE GUILLAUME DE LAUNAY & MARIE DE ROSMADEC
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 Guillaume de LAUNAY, Banneret de Launaygelin et Boisgelin, sgr de Pontsal et d'autres terres en Bretagne ne manqua d'approcher ses princes de près pour leur rendre services qui naturellement leur estaient deu et acquis non plus que ses prédecesseurs car il estait adroit et vaillant gentilhomme comme il le fit bien paraître aux guerres qui fut de sont temps comme entre autres en celles que François 2ème du nom duc de Bretagne eut l'an 1486 contre Charles VIII roi d France qui termina par son mariage avec Anne duchesse de Bretagne fille aisnée et héritire dudit duc l'an 1491 et en celuy de 1494 le dit roi ayant pris résolution de s'acheminer en Italie à la conquête du royaume de Naples l'y accompagna et luy rendit plusieurs grands services en en considération desquelles il le créa chevalier de l'ordre de Saint Michel. Il avait été conjoint avec Marguerite de LA FORET, fille de Louis, sgr de La Forêt et d'Isabeau de CAMPSON, dame de Campson sa femme elle portait pour ses armes d'or au chef de sable et luy comme son père. ses descendants ont porté de mesme hors quelque uns ? ont engendré à des alliances
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 2 Jeanne de LAUNAY, dame d'un fief noble nommé des Masures fut marié par ses père et mère à Jean de LAUNAY, pannetier du Roi Charles VIII et son prévost de Tournai descendu par succession du temps et représentatin des personnes de Messire Mathieu de LAUNAY chevalier qui fut premier seigneur de Launay en la chatellenie d'Orchies en Flandre et fils de Messire Gautier de LAUNAY et Jeanne de MONTMORENCY susdit ; il portait pary emmanché d'argent et de sable et elle comme son père
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 3 Marie de LAUNAY, religieuse à Fontevraud puis abbaye de Saint Croix à Poitiers


ENFANT(S) DE ARTUS DE LAUNAY & CHARLOTTE DE LAVAL

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 3 1 Guy de LAUNAY, escuyer ainsy nommé en l'honneur de Guy de LAVAL son ayeul maternel succéda à son père es terres et seigneuries de Genes et Baffer en Ajou et se maria avec dame Jeanne BERZIAU, dame de la Salle, fille puisnée de Jacques, sgr de Cortentau, contrôleur général des guerres pour les Rois ?? II Louis XI) et Charles XIII
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 3 2 Claude de LAUNAY, abbé de Clermont entre Laval et Vitré de l'ordre de CIteaux puis évêque de Sisteron l'an 1490
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 3 3 Jeanne de LAUNAY, femme de Claude d'AVAUGOUR écuyer qui portait d'argent au chef de gueules

ENFANTS DE OLIVIER DE LAUNAY & JEANNE DE TOURGOUFF
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 Maurice d
e LAUNAY dit de PLUSQUELLEC, sire dudit lieu fut en l'an 1485 du nombre des barons seigneurs et gentilhommes assemblés pour s'opposer à l'armée que le duc François 2ème avait fait lever pour les aller combatte pour pour la querelle et succession de LANDAIS son trésorier général desquel ayant depuis reconnu les fourberies les pardonna tous sauf ledit de PLUSQUELLEC à cause qu'il avait pris le party du Roi de France Charles VIII contre luy duc et le prit prisonnier avec le capitaine Louis de PLUSQUELLEC son frère l'an 1487. Il avait épousé Jeanne dame héritière de Calac, Plogomeur, Beaulieu, Launay, CLeder, Pontblanc et autres terres et seigneuries

NOTA ; C'est sans doute lui qui a épouse Amicie du CHASTEL , fille de Guillaume du CHASTEL et Alix LE SOURNI ; on comprend mieux ainsi pourquoi Une branche du CHASTEL s'est fixée à Sommery dans le pays de Bray (voir fief de Léon dans le pays de Bray)
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 2 Louis de LAUNAY dit de PLUSQUELLEC capitaine fort Calabra célèbre ? fut défait avec son frère l'an 1487
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 3 Pleson de LAUNAY dit de PLUSQUELLEC fut marié par contrat de l'an 1468 avec Amaury sire du Chastelier et autres grandes terres et seigneuries en Bretagne. Il portait d'or au chef de sable


ENFANTS DE JEAN DE LAUNAY & RENÉE HAY
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 4 1 1 Yvon de LAUNAY dit PLUSQUELLEC, sgr de ??? illisible à revoir mort à marier

 
   

XXI

BRANCHE ILE-DE FRANCE
ENFANTS DE PIERRE DE LAUNAY & URSULE DE MANSFELOT
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Henry de LAUNAY, sgr de Monlignon marié avec Antoinette de FOIX, fille de Bertand de FOIX et Antoinette de MONTOYE
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 Albert de LAUNAY, marié avec Elisabeth LANGREYL, riche damoiselle allemande
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 3
Raoul (Rodolphe) de LAUNAY, naquit en Allemagne, bailli du Mans

BRANCHE DE LA REGION DE TOURNAI
ENFANTS DE OLIVIER DE LAUNAY & Ne DE LAUNAY (FILLE DE GILBERT DE LAUNAY)

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 2 1 Gilbert de LAUNAY que quelques uns des généalogistes estiment avoir été bastard pour ce qu'il ne succède point aux biens de ses père et mère époux de Marie BOOSE, veuve de Nicolas de HERMANVILLE l'an 1480 ; elle portait d'azur à la fleur de lys d'argent au franc canton de gueules à 8 besans d'or 3 2 3


ENFANTS DE JEAN DE LAUNAY & JEANNE DE LAUNAY
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 1 Olivier de LAUNAY, chevalier de l'ordre de Saint-Michel, comte du Saint Empire, contrôleur Général de l'Hôtel d'Eleonor d'AUTRICHE, Reine de France, épousa en Espagne Béatrix de MONTFERRAND, damoiselle d'honneur de la dite Reine, fille de Guillaume du PONTOUILLER, sgr de Talmay ? et de Guillemette de VERGY. Il fut créé chevalier de l'ordre par le Roy François 1er roi de France pour avoir moyenné sa liberté à Madrid où il aurait été mené prisonnier après la bataille de Pavie et comte du Saint Empire par l'empereur (4 ou 5 ?) pour avoir pr??re le mariage de la dite Reine avec le dit Roy, il prit les armes de sa mère et elle portait de gueules au lion d'or ar L de sable (?)
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 2
Pierre de de LAUNAY, espousa Catherine de BAUDRENGHIEN, dame du Pont à Pottes, fille de Jean, sgr dudit lieu et agnès de La BOVERIE ? sa femme. il prit les armes de sa mère et son épouse portai de gueules à la fasce d'or accompagné de 9 besans d'argent posé 3 3 3 à la bordure d'or
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 3 Michel de LAUNAY, escuyer qui prit les armes de sa mère



BRANCHE DE BRETAGNE
ENFANT(S) DE GUILLAUME DE LAUNAY & MARGUERITE DE LA FORET
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 1 François de LAUNAY, Ainsy nommé en l'honneur de François II ème du nom duc de Bretagne son parrain fut seigneur de Launaygelin et de Pontsal et Banneret de Bretagne. Il servit la duchesse Anne de BRETAGNE en qualité de son maître d'hôtel et il épous Françoise THOMMELIN, dame de Trevalet fille d'honneur de la ditte Reine ; elle portait d'azur à 4 billettes en sautoir écartelé de gueules pleine
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 2 Jacques de LAUNAY, Pannetier des rois de France Charles 8 ème et Louis 12 ème épousa dame Guillemette BAUD fille et héritère de mesire jean BAUD, sgr de Propriando et de Guillemette de KARBOUTTIER sa femme mourut l'an 1568
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 Henry de LAUNAY, sgr de Breteuille (Breteville ?) fut élevé en ses jeunes années près de Charles duc d'Alençon, gouverneur de Normandie, beau-frère du Roy François 1er qui le fit son grand et premier écuyer comme il se remarque par lettres données à Argentan le 12 octobre 1517 signée Charles et contre signée BROSSET son secrétaire. il fut 2 fois marié la première avec Adrienne GRIMPEL fille héritière de Adrien GRIMPEL vicomte de Saint Sylvain au susdit Duché et la seconde avec Marguerite de CHATEAUBRIAND dame de Fontaine Claire fille de Louis sgr des ROches Bartant et de Marguerite de VERNON sa femme dame de Gassey et dudit Fontaine. Il mourut au lit d'honneur à la bataille de Bicoque en Milannais pour le dit Roi l'an 1522 après avoir été créé chevalier de l'ordre de Saint Michel et receue le collier de ses mains. GRIMPEL porte fascé d'azur et d'or de 8 pièces CHATEAUBRIANT de gueules semé de felurs de lis d'or


ENFANT(S) DE GUY DE LAUNAY & JEANNE BERZIAU
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 3 1 1 Guy de LAUNAY,sgr de Genes et Baffert perdit des terres et seigneuries par faute d'hommage mourut sans hoirs de Marie d'ACIGNÉ, fille de Guillame, sire d'ACIGNÉ et Françoise PEAN sa femme l'an 1543
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 3 1 2 Julien de LAUNAY, sgr de la Salle épousa Morissette de LORGERIL dame du Plessis il portait pour armes d'hermine à la fasce de gueules chargée de ? besans dor et son épouse de gueules au chevron d'argent chargé de 4 hermines de sable acompagnée de 3 robillons ? d'or


ENFANTS DE MAURICE DE LAUNAY DIT DE PLUSQUELLEC & JEANNE DE CALAC
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 1 Jeanne d
e LAUNAY dit de PLUSQUELLEC, dame baronne de Plusquellec, Tourgouf, Callac, Plogomeur, Beaulieu, Launay, Cleder, Pontblanc et autres grandes terres et seigneuries et Baronnies fut conjoint par mariage avec Charles du PONT, Baron du Pont et de Rostrenan qui fut tué à la rencontre de Saint Aubin du Cormier l'an 1488 - Personnage
que l'on rencontre dans le pays de Bray ou il semble y posséder quelques possessions - voir fief de Léon dans le pays de BRAY

ENFANTS DE LOUIS DE LAUNAY DIT DE PLUSQUELLEC & ????
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 1 Jean d
e LAUNAY dit de PLUSQUELLEC, chevalier épousa Françoise dame de Carman, Soisploc ?, de La Marche, de Lesquelen, de la Forêt de Campson fille de Tanguy et de Catherine de ROAN par contrat de mariage qu'au cas que les enfants qui en sortiraient vienderoient à recueillir la succession des richesses de la maison de Carman
ils seraient tenus laisser et de fait laissèrent le nom et les armes de Launay et de Plusquellec et prendraient le nom et les armes de CARMAN il fit son testament l'an 1520. CARMAN porte d'or au lion d'azur ar. L de gueules
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 2 Louis de LAUNAY dit de PLUSQUELLEC, chevalier de l'ordre de Saint jean de Jérusalem dit de Rhodes mourut sur mer combattant les infidèles

 
   

XXII

BRANCHE ILE-DE FRANCE
ENFANTS DE HENRY DE LAUNAY & ANTOINETTE DE FOIX
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Henry de LAUNAY, sgr de Monlignon, bailly de Troyes, marié avec Charlotte JUVENEL des URSINS fille de Charles fils de Michel sgr de La Chaplle

ENFANTS DE ALBERT DE LAUNAY & ELISABETH LANGREYL
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 Albert de LAUNAY, chevalier, chambellan de l'empereur Ferdinand, marié avec Hedwige de FRISE, fille de Erard comte de La Frise Orientale et n'en eut d'enfant

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2
Barbe de LAUNAY, mariée avec Jean de VUEYSSBRIAT, baron de VUEYSSBRIAT d'ou descendent plusieurs grands seigneurs d'Allemagne

BRANCHE DE LA REGION DE TOURNAI
ENFANTS DE GILBERT DE LAUNAY & MARIE BOOSE
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 2 1 Lancelot de LAUNAY, escuyer, épousa Ne de TOURMIGNIES qui portait diapré de gueules à la fasce d'hermine

ENFANTS DE OLIVIER DE LAUNAY & BEATRIX DE MONTFERRAND
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 1 Olivier de LAUNAY, naquit à Madrid en Castille ou il fut élévé et marié avec D. Sanche (ou Sainte) de LUXAN, fille du colonel Pierre de LUXAN dit par sobriquet de guerre "à la grosse jambe" qui fut tué à la bataille de Ravenne et fut à la tour de la maison de son frère située en la place de Saint Sauveur à Madrid que le Roy François 1er fut prisonnier à la bataille de Pavie, elle portait d'or à la fasce bretessé de 3 pièces d'azur et écartelé d'or à la fasce de gueules/

ENFANTS DE PIERRE DE LAUNAY & CATHERINE DE BAUDRENGHIEN
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 2 1 Claude de LAUNAY, sgr de Pont à Pottes, époux de Péronne LE CLERC qui portait de gueules au chef d'or chargé d'un lambrequin d'azur
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 2 2 Gilles de LAUNAY,
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 2 3 Rose de LAUNAY,
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 2 4 Catherine de LAUNAY, femme de Antoine de SAINT-LEGER, chevalier qui portait d'argent à une mache de gueules et traverse de 2 bastons en sautoir de gueules



BRANCHE DE BRETAGNE
ENFANT(S) DE FRANÇOIS DE LAUNAY & FRANÇOISE THOMMELIN
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 1 1 Louise de LAUNAY, dame de Launaygelin, Pontsal et Travalet, riche héritière femme de haut et puissant seigneur Georges de BUEIL, baron de Boville, gouverneur et Lieutenant Général pour le Roy de France Henry III du nom de la duché de Bretagne, chevalier des deux ordres en 1574 dont elle n'eut d'enfants ; il portait d'azur au croissant d'or à l'orle de 6 croix recroisseté au pied fiché d'argent


ENFANT(S) DE JACQUES DE LAUNAY & GUILLEMETTE BAUD
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 2 1 Béatrix de LAUNAY, succéda à sa cousine Louise décédée sans hoirs des terres et seigneuries de Launaygelin, Pontsal, Travelet et de ???? fut conjoint par mariage à haut et puissant seigneur Honorat de BUEIL, baron de Fontaines, Lieutenant au gouvernement
de Bretagne, Admiral de ce duché, capitaines de ses hommes d'armes des ordonnances et chevalier des deux ordres dont elle n'eut enfants. elle se rmaria en seconde nopces avec Messire Nicolas de TALBOT, chevalier de l'ordre de Saint Michel, sgr de Kersevant du Dreurbelain et Cremence dont elle eut plusieurs enfants ; BUEIL portait comme cy accordé ; TALBOT de gueules eu lin d'or


ENFANT(S) DE HENRY DE LAUNAY & ADRIENNE GRIMPEL
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 1 Adrien de LAUNAY, ainsi nommé en mémoire de son ayeul maternel et parrain qui'l succéda à la vicomté de Saint Sylvain fut secrétaire de Henri II Roy de France en l'an 1556, puis conseiller en sa cour du parlement de Paris, il se maria avec la soeur de Messire Henry CHITIN chevalier, sgr de Villeparisis St Aignan et doit el en parie conseiller de la dite cour pour le dit Roy et ambassadeur pour Charles Q. son successeur à Rome qui luy apporta en mariage la seigneurie de
Saint Germain le Vieil CHITIN d'argent crenelé de 12 pièces et a ??? au chef dazur chargé d'une étoile d'or posée à dextre
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 2 Andrienne de LAUNAY, femme du sgr de La Noue qui portait d'azur à la croix d'argent cantonnée de 4 gerbes d'or
ENFANT(S) DE HENRY DE LAUNAY & MARGUERITE DE CHATEAUBRIANT
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 Pierre de LAUNAY, sgr de Fontaine clerc en la Basse Normandie et de Breteuille épouse en première nopces Louise GAILLARD, fille de Michel sgr de Chailly et de Lonjumeau et de Louise de BAINS ? sa femme et en secconde nopces Catherine SUER DE LUNE dame d'Oissel et en partie de Croisset fille de Dom François SUER de LUNA et guneovre ? gentilhomme servant de léonore d'AUTRICHE Reine de France et de Catherine dame héritière dudit Oissel et veuve du seigneur de LA VILLETTE de la Maison des vicomtes de Montchenu au pays susdit, Gaillard, Lonjumeau, Ecartelé de France que portait sa première femme la seconde écartelé au premier de Luna échiqueté d'or et de sable, au deuxième d'or à 5 étoiles de gueules à 6 rais en sautoir au 3 ème de gueules au soutoir d'or cantonné de 4 merlettes du mesme au 4ème d'or à 3 chevrons de sable sur le tout d'or à 3 bandes de gueules chargé chacune d'une autre d'argent à 3 mouchetures d'hermine de sable écartelé de gueules à 4 pareilles en sautoir.


ENFANT(S) DE JULIEN DE LAUNAY & MORISSETTE DE LORGERIL
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 3 1 1 Alain de LAUNAY,sgr de La Salle et du Plessis du Sur ? épousa Marie de LA MARZELIERE fille de Renault sgr de La Marzelière et Marie DUGUET ; elle portait de sable à 3 fleurs de lis d'argent et luy comme son père
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 3 1 2 Mauricette de LAUNAY, femme de Jean d'ACIGNÉ qui portait d'hermine à la fasce de gueules chargé de 3 fleurs de lis d'or



ENFANTS DE JEAN DE LAUNAY DIT DE PLUSQUELLEC & FRANÇOISE DE CARMAN
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 1 Jean d
e LAUNAY dit de PLUSQUELLEC,qui prit le nom et les armes de KARMAOUEN ou CARMAN pour ce qu'il estoient à moi dit par le contrat de mariage des ses père et mère, il épousa dame Jeanne de GOULAINES fille de messire Christophe 2 ème du nom sire de Goulaines et de Claude de MONJEAN sa femme ils vivaient encore l'an 1550, GOULAINES my party d'angleterre et de France

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 1 François de LAUNAY dit de PLUSQUELLEC, autrement dit de CARMAN fut marié avec Claude d'AVAUGOUR

 
   
XXIII
BRANCHE ILE-DE FRANCE
ENFANTS DE HENRY DE LAUNAY & CHARLOTTE JUVENAL DES URSINS
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Charles de LAUNAY, sgr d
e Monlignon rendit la terre à Messire François de MONTMORENCY mourut sans hoirs
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 Juvenal de LAUNAY dit de MONTIGNON, chevalier de l'ordre de Saint Jean de Jérusalem, commandeur de Troyes l'an 1590
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 3 Horace de LAUNAY, protonothaire au Saint-Siège qui eut un fils Dom Pompée bastard légitimé par le Pape
qui fut aussi protonothaire Dom Pompée mourut le 29 mai 1629 à Rome
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 4 Charlotte de LAUNAY, femme de Milles de DAMPIERRE, sgr de Planchy


BRANCHE DE LA REGION DE TOURNAI
ENFANTS DE LANCELOT DE LAUNAY & Ne DE TOURMIGNIES
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 2 1 1 Jean de LAUNAY, X avec Catherine de NEUPVILLE ?

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 2 1 2 François de LAUNAY, religieux à Marchiennes
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 2 1 3 Marie de LAUNAY femme de Jean de MAMERS, sgr de Broecia ? qui portait d'or au lion tenant une fleur de lis de sable au L. de Gueules
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 2 1 4 Françoise de LAUNAY, abbesse de Denain

ENFANTS DE OLIVIER DE LAUNAY & SANCHE (SAINTE) DE LUXAN
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 1 3 3 1 Sainte de LAUNAY qui épousa son cousin Pierre de LAUNAY


BRANCHE DE BRETAGNE
ENFANT(S) DE ADRIEN DE LAUNAY & Ne CHITIN
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 1 1 Geneviève de LAUNAY, dame héritière de la vicomté de Saint-Sylvain, Saint Germain le Vieil ??? et en partie fut mariée avec Messire Olivier du DRAC, sieur de Mareuil et de Grandouil fils de Messire Adrien conseiller en la cour du Parlement de Paris et n'en laisse point d'enfants de DRAC d'or au dragon de sinople ar L. de gueules

ENFANT(S) DE ADRIEN DE LAUNAY
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 1 2 Adrien de LAUNAY, bastard de LAUNAY, imprimeur célèbre à Rouen puis bailly des villes de Darnétal et de Longpaon ou il épouse ? brisait d'un baston de gueules

ENFANT(S) DE PIERRE DE LAUNAY & CATHERINE SUER DE LUNA
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 1 Pierre de LAUNAY, sgr de Fontaine clerc en Normandie d'où il passa en Espagne du temps des guerres de la ligue ou il épousa par dispense sa cousine Dona Sanche ou Sainte de LAUNAY fille de Dom Olivier de LAUNAY et de D. Sanche de LUXAN fille du colonel Pierre de LUXAN surnommé Grosse Jambe qui fut tué à la bataille de Ravenne l'an 1512 et ce fut en une tour de la maison de son frère située à Madrid en la place de Saint Sauveur où le Roy François avait esté prisonnier après la bataille de Poitiers elle portait comme son mari
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 2 Pierre de LAUNAY, Sgr d'??? et Fontaine en Normandie se retira en l'an 1595 avec le duc d'Aumale du temps de ma guerre de la ligue catholique aux Pays Bas
ou le comte de ??? leurs gouverneur pour le Roy d'Espagne Philippe 2 ème le prit en sa protection et en son service, et ou il se maria en celui de 1611 avec D. Catherine d'ISTRE dame de Montigny fille unique de Messire Jean d'ISTRE sgr de Haubrugos ?, du Nict d'ossemnais et de Marguerite de BOURGOGNE, dame de Montigny fille de Messire Philippe de BOURGOGNE, sgr de Kerlare, Ormeral, Montricourt et de Dame Marguerite DNGUIN sa femme
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 3 Jacques de LAUNAY Docteur de Sorbonne et prieur des Jacobins de Paris
1 1
2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1
1
1 1 3 3 4 Henry de LAUNAY
chanoine en l'église de Soissons partisant de la ligue catholique, sr de Croiset
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 5 Adrien de LAUNAY sgr de Breteuille en l'an 1595 au temps des guerres de la ligue en Portugal ou il fut Capitaine d'une ??? d'une armée ??? pour le service de Philippe 2ème Roy d'Espagne et ou il fut marié avec la fille naturelle de Dom Alphonse DALANCASTRO, général de la dite armée et mourut à Barcelonne en 1618 son épouse portait de Portugal brisé d'un baston d'argent brochant sur le tout

ENFANT NATURELLE DE PIERRE DE LAUNAY
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 6 Marguerite de LAUNAY fille naturelle femme de Romain LE FEVRE escuter portait burellée d'argent et d'azur à la tour d'argent

ENFANT(S) DE ALAIN DE LAUNAY & MARIE DE LA MARZELIERE
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 3 1 1 1 Marie de LAUNAY, dame de La Salle et du Plsessis du Sur fut femme de Jacques de LESCOUET, chevalier, sgr de Flugnelay et de La Prevostaye en Bretagne qui portait de sable à la fasce d'argent chargé de 3 quinte feuille de sable



ENFANTS DE MAURICE DE PLUSQUELLEC DIT DE CARMAN & JEANNE DE GOULAINES
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 1 1 Jean d
e PLUSQUELLEC dit de CARMAN, mort en bas aage

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 1 2 Louis de PLUSQUELLEC dit de CARMAN, sire de Plusquellec, Carman, Tourgouf, Callac, épousa Diane de LUXEMBOURG fille aisnée de Jean de LUXEMBOURG comte de Brienne et de Ligny et de Guillemette de LA MARCK fille de Robert 4 ème du nom Prince de Sedan duc de Bouillon maréchal de France et de Françoise BRÉZÉ sa femme et n'ont point eut d'enfant il fut tué à Rennes par un funeste accident l'an 1587
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 1 3 Christophe de CARMAN, qui fut tué avec son frère l'an 1589
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 1 4 Claude de CARMAN, qui demeura héritière principale de cette ilustre et ancienne maison et très riche fut marié à Messire François de MAILLÉ chef du nom et des armes de la Maison de Maillé grande et illustre chevalier de l'ordre du Roy gentilhomme ordinaire de la chambre, seigneur de l'Islette ? et de plusieurs autres terre set seigneuries il portait d'or à 3 fasces ?tée de gueules
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 1 5 Gabrielle de CARMAN, fut mariée avec Messire François de LA VOUE, chevalier de l'ordre du Roy, seigneur de Pierre
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 2 1 1 1 2 1 6 Jeanne de CARMAN,
 
   

XXIV

BRANCHE DE BRETAGNE
ENFANT(S) DE PIERRE DE LAUNAY & SANCHE DE LAUNAY
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 1 1 Sainte de LAUNAY, religieuse au monastère de ???? Dominique à Madrid
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 1 2 Marie de LAUNAY, religieuse au monastère de Notre Dame de Constantinople à Madrid

1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 1 3 Anne de LAUNAY, religieuse au couvent de la visitation de Notre Dame nommé commencement de Saint Eloire à Madrid estant veuvede la Gonaleo de MANDOCE, marquis de Castal Suto qui portait de MENDOCE avec mots "AVE MARIA"
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 1 4 Louise de LAUNAY, religieuse aux blanches de??? d'Amiens

ENFANT(S) DE PIERRE DE LAUNAY & CATHERINE D'ISTRE
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 2 1 Dom Jean de LAUNAY, baron de Launay et du Saint Empire, sgr de Montigny et Dasselt chevalier de l'ordre du Christ épousa dame Marie BOYART fille de messire Pierre comte palatin du Saint Empire sgr d'Algelt
et de Jeanne de COSTEREAU sa femme de la maiseau des marquis de d'Asche et baron de Jausse il portait les armes de sa mère et sur le tout les siennes et sa femme d'azur au lion d'argent ar. L d'or écartelé d'azur au chevron d'argent accompagnée de 3 cocqs d'or ? est relée de gueules sur le tout de sable à la croix d'argent
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 2 2 Anne de LAUNAY, femme de messire Henry de VALOIS, chevalier, comte de BlancRocher capitaine des garde du corps du duc de Savoye et son gouverneur et chatelain de Vereuil ? il mourut sans hoirs le 11 janvier 1377 il portait d'or à l'aigle de sable écartelé de sable au lion d'or ar. L. de gueules sur le tout d'azur à 3 fleurs de lis d'or au baston d'argent brochant en bande
1 1 2 4 1 1 1 1 1 1 1 1 4 2 1 1 1 1 3 3 2 2 Philippotte Eugène de LAUNAY, femme de Jacques de LAUNAY chevalier, sgr de Roche qui portait de gueules au lion d'argent la queue fourchée ar. L d'or

 

 


Accueil