VARIATION SUR UN PATRONYME

Le nom de famille se fixe et se transmet de père en fils depuis environ le XI ème. Puis, il évolue, vit et se façonne en fonction du temps, des lieux, des patois (assez différents d’une vallée à l’autre), de la nasalisation, des invasions, de l’usage, etc...
Le nom peut avoir un différent sens de celui que l’on peut croire aujourd’hui.

Je m’appliquerais à fournir quelques exemples. Nous prendrons ainsi conscience que nous parlons pas aujourd’hui notre langue comme nous la parlions il y a quelques siècles.

Comment les noms se sont construits?
Les noms ont commencé à apparaître aux environs de l’an 1000 ou avant sous la forme d’un nom de terre, d’un surnom, d’une profession ou d’une figure héraldique.
Exemple: Charles MARTEL, ...... de RONCHEROLLES

LE TEMPS façonne les mots et les langues, nous parlions autrefois le latin, puis un français dit langue vulgaire finissant par détrôner en définitive la langue de leur père. Les noms ont suivis ces modes: toutefois, il reste des noms comme Fabius.
SUR LE LIEU: PIROU, PIRON, PIRIOU, BOUAN, BOHON, BOUHON
SUR LES PATOIS:
SUR LES INVASIONS:
SUR L’INVASION ANGLAISE:
SUR LA NASALISATION: Minedorge
SUR L’USAGE: se concrétisant souvent par la perte du surnom pour le remplacer, par mode, par un nom de terre, ce qui cependant ne fut pas le cas pour des familles notoirement connues sous leur surnom comme les MARTEL par exemple), etc...

Ces quelques points non exhaustifs peuvent expliquer une modification du sens initial

A l’inverse, dans les familles féodales, les cadets étaient souvent appelé par un surnom qui pouvait se transmettre à leur descendant.
Exemple Simon L’ASNIER d’IVRY ou Simon d’IVRY

D’autre part, il a pu exister une modification du sens d’origine du patronyme en raison d’un déplacement géographique, et cela de vallée à vallée (au moyen âge, on savait peu lire et écrire, et d’autre part l’orthographe n’était pas encore fixé. On s’attachait davantage à la prononciation.

Mes recherches sur le patronyme LAISNÉ m'ont permis de découvrir que celui çi recouvrait plusieurs sens. Il est même probable que ce nom en particulier put avoir un sens différent de celui qu’il avait initialement.

Plusieurs sens ou origine
1/ L'aisné signifiant l'Aisné d'une famille (forme la plus classique), provenant
de l'adjectif moyennageux <<l'aisné>> voulant dire né le premier parmi les enfants d'une même famille. Cet adjectif de compose du préfixe moyennâgeux AINS ou AINZ voulant dire avant et de Né qui assemblé forme l'adjectif <<l'ainsné>>. Au bas moyen âge, cet adjectif devient alors un nom que l'on transmet à ses enfants.
2/ L'aisné; terme usité dans le cadre féodal. Le représentant d'un groupe tenant une censive est l'aisné (à revérifier aux AN)
3/ L'aisné, venant de du nom Lasnier qui en Bretagne est un oiseau de proie.
4/ Un nom de lieu, plus précisément, dans la région Rouennaise, d’une rivière arrosant Pavilly: L’ESNE appelé aujourd’hui l’AUSTREBERTHE.
5 Un autre nom de lieu particulièrement en Bretagne, notamment Lesnen est aussi un nom de lieu et particulièrement la propriété d’un chevalier cousin de du GUESCLIN: Olivier de MAUNY qu’il suivit dans toutes ses campagnes.
6 En Bretagne toujours, existe aussi un autre nom de lieu: Lesneven

Au cours des siècles, suivant les lieux, subissant les invasions et les différentes formes de prononciation, ce nom se transforme, connaissant de très nombreuses variantes.

Au cours de mes recherches, je me suis plusieurs fois étonné par des noms apparemment différents, cependant de la même origine.
Exemple; la famille de PEVREL, seigneur de Montérolier, dont on retrouve à la chambre des comptes de Paris des aveux au nom de PREVEL, sgr de Montérolier (ou plus exactement le Moustier Aullier).

BÉRENGER devient BERENGIER et même BELLENGIER
MAZE (qui ressemble pour les lettres A et E à la prononciation que l’on va retrouver pour LAISNÉ), il n'est pas étonnant de rechercher ce nom à MAIZE, MAZÉ ou MAZET.
LE SAGE peut devenir LE SAIGE. Là encore le A subit la prononciation à l'anglaise.

Pour le nom LAISNé, j'ai pu retrouver et relever de nombreuses variantes.

Le bas moyen age offre; l'ainzné >> L'ainsné >> l'aisné;
Et puis avec la nasalisation, on à:

Laisné, Lainé, Layné, Lainné;
Laisne, Laine, Layne;
Laisney, Lainey;
Laisnel, Lainel, Lasnel; Lesnel
Lasne, Lane, Lasné; l'Asne, Lasnier
Lesné, Lené, Lenné;
Laignel; Laignier

Le féminin de ce nom peut exister; exemple Laisnée.

Evidemment le lecteur non habitué peut trouver de nos jours une grande différence entre le nom LASNE et LAISNé. En tout cas, la forme LASNE, LASNEL, LAISNé, LAIGNEL et LASNIER a existé ou existe encore dans le pays de Bray.

D'après le Dictionnaire de l'ancienne langue Française du IX ème au XV ème siècle de GODEFROY

1/ ASNE, voir AISNE 1 (esne, aesne, aiesne, ainsne, asne, aine, ayne, anne), s. m., rafe ou rafle de raisin qui a été pressée, marc:

Ex: As chevax s'antrepressent comme pressors a asne
Ex: Li aisne do chakeur Outresaille sunt tut lor deske .V. ans.

ASNE signifiant canard

2/ LAINÉ, voir LANÉ

LANé, lainé, adjectif; de laine

Ex: N'estoient mie bien lané
Lor drap

3/ LAISNÉ

4/ LANERET (lanieret, lasneret, leneret) s.m., dim. de lanier, oiseau de proie

Ex: Et avec luy ot ung varlet
Qui portoit ung bon laneret

5/ LANIER (lenier, lainier) s.m., ouvrier qui travaille la laine

Ex: Le mestier des leniers

6/ LANIER (lannier, laner, lenier, lenyer, lainier, lasnier) s.m., oiseau de proie, espèce de faucon dégénéré

Ex: Le lannier est proprement pour les champs: il est mol et sans courage, il volle de faim et de necessité. Sa vollerie n'est aucunement agréable, si c'est un lannier de passage: il est fort flumatique, il le faut purger souvent, autrement il devient plein de flumes et d'humeur qui le rendent sans appétit. (HARMONT: Miroir de fauconnerie à la suite de la Venerie de du FOUILLOUX)

Ex: Faucon sont de .VII. ligniees, dont la premiere est faucons laniers, qui est autressi comme vilains entre les autres.

LANIER (lannier, lasnier, laner, lennier, lenier, lainier, lainnier, laignier, lainer) adjectif et substantif, lâche, couard

Ex: Car bien sot que si chevalier
Del sejor et del dosnoier
Estoient lanier devenu

Ex: Ci ad par fei bels chevaliers
Ne fu une malveis ne lainers

Accueil Accueil Roman - Synopsis
Accueil "généalogie"
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!