UTPOIE POUR LE FUTUR Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Nota : A l'origine, il s'agissait d'un texte écrit suite au contact avec l'organisateur du Normandy-Day en Août 2001.
Sa diffusion sur les listes genea27 et 76  m'avait valu de très nombreux retours de courriers, autant sur ces listes que sur ma BAL privée. Pour ma part, il ne s'agissait que d'une utopie comme parfois on aime écrire pour provoquer ou faire réfléchir.
Il m'a été demandé de la mettre en ligne.Pourquoi pas. Peut-être me vaudra t-elle de nouveaux mails. 


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour à tous,

 Je crois à l'émulation de la jeunesse par la généalogie. Cette réflexion me vint, sans doute, parce que ma grand-mère aimait me raconter les histoires du temps jadis. Enfant, je l'écoutais toujours, attentivement, assis sur une chaise et ne l'interrompais jamais tant ces histoires se révélaient passionnantes.

Aujourd'hui adulte, j'ai oublié la plupart de ces récits et le regrette amèrement, mais n'ont-ils pas forgé mon âme et façonné l'être que je suis. Passionné par l'histoire, petite ou grande, je ne pouvais que remonter à contre-courant, cette Histoire, en m'intéressant davantage à tous ces aïeux qui m'avaient précédé, m'avaient construit pour enfin comprendre l'être que j'étais devenu ...
N'était-il pas légitime que je leur rendre un hommage en les sortant de l'oubli. Ce sont pourtant eux, maintenant absents, qui m'apprennent chaque jour les choses de la Vie. Mieux encore, ils me font découvrir le respect que l'on doit à chacun, à la Nature et à notre  environnement.

Dès lors, je me suis remis en question, en toute quiétude, m'interrogeant sur mes certitudes et mes doutes, m'intéressant davantage aux sciences de l'humain...

A présent, cette expérience, j'ai envie de la faire partager à tous ceux qui seront les adultes de demain. C'est pourquoi, j'aimerais lancer une idée, une utopie pour le futur...


Nous tous, généalogistes amateurs, débutants ou confirmés, pouvons contribuer à cet équilibre naturel, cette harmonie entre le passé et le futur. Soyons des émulateurs pour nos enfants qui seront plus tard les héritiers de ce que nous leur aurons laissé.

La généalogie, c'est bien plus qu'aligner « des chiffres et des lettres ».  Cette discipline renferme de multiples vertus : Elle permet de découvrir ses repères dans un monde où tout se bouscule, elle prépare à une culture en frottis préalable à un développement plus en profondeur dans les domaines les plus variés. Elle développe la mémoire et aiguise le regard sur toutes choses, contribuant à redécouvrir le monde des origines jusqu'à nos jours en se posant des questions nouvelles sur l'histoire des Arts, de la pensée, des découvertes et des sciences sociales...


A la fin d'une scolarité, il pourrait exister dans les écoles, une journée où seraient organisées des rencontres entre les jeunes et les adultes. Il y serait présenté la vie telle qu'elle était vécue autrefois par nos aïeux, à travers des monographies communales traitant des sujets les plus divers (métiers anciens, familles d'hier - et d'aujourd'hui -, lieux particuliers, architectures remarquables, légendes anciennes, faits mémorables, batailles historiques, inventions) Sans doute, apprendrions-nous des aspects singuliers dont nous ne soupçonnions même pas l'existence.

Ces travaux pourraient être vendus au profit des caisses des écoles, puis publiés sur le web grâce aux technologies nouvelles de l'information. Ce serait aussi l'occasion pour ceux qui ont quitté leur village depuis de nombreuses années de renouer avec leurs racines et de retrouver des lieux oubliés, l'occasion aussi de redécouvrir des cousins éloignés restés sur les terres ancestrales, puis de se retrouver autour d'un festin champêtre.
Nous pourrions suggérer aux Recteurs d'Académie et Ministres ou à nos élus (Maires, Conseillers régionaux et généraux) d'être les artisans de cette fête.

La généalogie peut être un enjeu culturel majeur permettant une communion entre les êtres et les communautés. Il se révèle parfois nécessaire de se retourner sur son passé pour ainsi mieux respecter son patrimoine culturel et architectural.


 Hervé LAINE
Le 21 mars 2003

Accueil Accueil Roman - Synopsis
Accueil "généalogie"