DOM LENOIR : COMPTE DE 1412 - ARQUES  (par Hervé LAINÉ et le Colonel Bertrand PÂRIS) - Sur geneabook voir PÂRIS 


Extrait de la pièce N° 45488 (dépot de greffe) du 11 janvier 1412 tirée de la Chambre des Comptes de Paris et retranscript par Dom Lenoir 

11 janvier 1412

p. 221-230 n° 45.488

Transcription intégrale: les notes en marge sont toutes de dom Lenoir à l'exception du n° et du mot "Arques" qui sont de la main de l'abbé Delarue.

Compte de la viconté d’Arques du terme Saint Michel 1412 rendu à court par Clément Laisné procureur de Jehan Germe viconte de lad viconté à messire Jehan de Saint Sauflieu bailli de Caux et commis par procura(ti)on dud. Vicomte donnée l’onze janvier 1412. Entre les parties de la recette, article Domaines fieffés en la chatellenie d'Arques, de la sergenterie féodal du plas de l'épée d'Arques par Rogerin de BRIENCON, fils et héritier de feu Guille de BRIENCON, pour moitié 10 sols t. 1 ; item 11 liv. 6 s. 3 d. pour moitié de 22 liv. 11 s. 6 d. et un cappel de roses de rente par ou dûes en la paroisse d'Arques par plus personnes princes par échange de Jehan d'ESTOUTTEVILLE, Ecuier sgr de Lucy en échanges d'autres rentes que le Roy avait audit lieu de Lucy, ainsi que contenu est où compte du terme Saint Michel 1393; item de Guiot LE CARPENTIER Ecuier au lieu des hoirs Colette FEQUIGNEVILLE, pour moitié 10 sols; item en la sergenterie d'Envermeu, de la fiefferme des bois de Londeel après Cropus par Messire Ph(ilip)pe d'AUSSI, chevalier 2 sols 6 deniers; de la ferme de Grincourt cest ass(avoir) du fief de Bailleul appartenant à mons(ieur) Jean de BOISSAY chevalier sgr de Mainières; pour le dit seigneur 69 sols 6 deniers; de la ferme de Gousseaupré, sur le bois de Gosseaupré et sur le clos Guille FERMEN par le prieur d'Envermeu pour moitié 7 liv. 16 s. 3 d.; des avoines d'Aencourt par Mons(ieur) Jean MARTEL chevalier à cause de leurs femmes, pour moitié 4 livres; des avoines de Grincourt et d'Aencourt par mess(ire) Jehan MARTEL à la cause dessus dite, pour moitié 6 liv. 12 s. 3 d.; des autre avoines ; Daencourt par Jehan de BERNEVAL ecuier, pour moitié 4 liv. 10 sols; De la terre Gieffroy de CUVERVILLE par Guille HARIE à cause de sa femme et Robert d'ESTRINCOURT, c'est à savoir d'un cart d'un fief séant à Encourt pour tout l'an, 7 liv. 13 s. 4 d.; De la terre à la Dame ENGLESQUE séant en la paroisse de Glincourt par Guille du PLESSIS; Pierres LE MARCHANT et Robin GUIEFFART pour moitié 4 liv.; Des héritages Guille de BRIQUEGNY par la déguerpie de feu guille de SENNECOURT jadis escuier pour moitié ; 50 s. 2 d. T.; De la rente Jehan PAPIN sur tout le tènement Pierre PAPPIN d'Auberville par la déguerpie de feu Jehan des YLLES jadis escuier pour moitié; 50 s. 2 d. T.; De la rente de Guille de BREQUIGNY à Pommerval par la déguerpie de feu Guille de SENNECOURT jadis escuier pour moitié 63 s. 4 d.; de l'héritage Guille de BREQUIGNY par la déguerpie de feu Guille de SENNECOURT jadis escuier pour moitié 13 sols; Du douaire de Goisseaupré par Messire Pierres de LA HEUZE dit Ector chevalier pour moitié 15 liv.; De la ferme de GRAINCOURT c'est ass(avoir) du fief Jean de BAILLEUL appartenant à Mes(sire) Jean de BOISSAY chevalier seigneur de Mainières par le dit seigneur pour moitié; 20 sols; De la rente Guille de FLOQUES par Jehan de FLOQUES de Saint Elyer pour moitié, 30 s. 9 d. T.; de la sergenterie féodal du plat de l'espée d'Envermeu par Jacques LE PREVOST pour moitié, 7 l. 10 s. T.; item en la sergenterie d'Offranville, de la ferme d'Appeville par le sire d'ESTOUTTEVILLE pour moitié 17 liv. 15 s. 1 d. t., de la ferme de Boisart par le dit sire d'ESTOUTTEVILLE pour moitié 20 livres 17 sols t deniers t., de la ferme de Vilequier par le même pour moitié, 7 liv. 10 s. t., de la sergenterie féodal du plat de l'Espée d'Offranville par Jehan LE VESRE pour moitié 4 liv., de la jurée de toute la terre Ph(ilip)ot CLEMENT de la paroisse d'Englesqueville tout en nobles fiefs que en autres choses par Thomas de ROGNIERVILLE, pour moitié, 6 livres - item en la sergenterie du Val de Dun, de la Cappe de Blosseville par le vicomte de BLOSSEVILLE pour tous l'an, 20 sols; de la ferme Hue de SAINT PIERRE par l'abbé de Fécamp pour moitié, 70 sols; du fief séant à Blosseville qui jadis fut Mes(sire) Porquet de HOUDETOT chevalier par Mess(ire) Guille de SAINT MAUR pour moitié, 8 liv. 5 sols - item en la sergenterie de Longueil de Jehan de CARROUGES pour le manoir et terres de Longueil pour ung esperons pour tous l'an, 20 sols; De la ferme de Manneville par Jehan de LA MOTE pour moitié, 32 liv. 19 sols, De la ferme de Gueries par les hoirs de Ricart BLOSSET, 13 liv.; De la ferme de Gueries que fouloit tenir Bardin NEEL par 16 liv. par an co(mm)e dit est au compte S. Michel 1407; néant pour la cause contenue au dit compte esque elle est baillée à ferme. Item en la sergenterie de Bellencombre , de la ferme de Beaunais que fouloit tenir Martin PAPPIN pour moitié, 15 livres 9 deniers; De mons(ieur) de BOISSAY pour ungs espérons par lui dûs à cause de la terre de Ricarville pour tout l'an, 20 sols; D'une vavassorie nommée la vavassorie du Val Guillaume et une portion de fief nommée le fief de Bertreville venus au Roy par la forfaiture de feu Mes(sire) Guy de HOUDETOT dit Porquet chevalier en tous qu'il est dû ..... des rentes et des revenus en domaine fieffé d'iceux portion de fief en vavassorie, 11 livres 5 sols 2 deniers - Item en la s(er)g(en)terie d'Auffay, de Jehan du MESNIL pour la ferme de Beaucamp pour moitié, 11 livres 5 sols; Item ès Chastellenie du Neufchastel, Gaillefontaine, Saint Saen(s) et Mortemer, néant pour ce que icelles chatellenies qui restoient de cette vicomté en ont esté séparées et icelles de la vicomté de Gournay, le Roy fit l'année passée une vicomté dont Henri LECAT fut ...... vicomte et la prit possession sous Jehan CHOPILLART son Lieutenant le jour de la nativité de notre Seigneur en icelui an; Item entre les parties de domaines non fieffés, article gardes de sous agés sont de la garde Guillin et Jehin dits de CALLETOT par Vatier LOUTREL pour moitié 20 sols T; item de la garde Gilette OURSEL femme de Jehan VERDUN dit de Sacilly en tant que montent certains héritages que tient le Sire de SAENNE assis à Toqueville et dont procès fut assis entre le Roy à Paris comme il est dit au compte du terme Saint Michel 1395, et dévolu en l'échiquier, lequel procès n'est point encore fini, et pour ce néant ; Item de la garde de Mons(eigneur) le comte d'EU gréant pour ce que est paié au terme de Pasques pour tout l'an; item de la garde Rogerin de BRIENCON fils et héritier de feu Michel de BRIENCON par Robin DENTART pour moitié 10 livres; item de la garde de Damoiselle Charlotte de HAQUENONVILLE fille de Monseigneur Hagaut de HAQUENONVILLE chlr et de déffunte Madame Jehanne de MONTAGU fem(m)e dud. chlr et héritière d'icelle feue Dame par Mons(ieur) Jehan de MONTAGU vydame de Lannoys oncle de la dite Damoiselle pour moitié, 10 livres; item de la garde Robin de VASUIE sous âgé fils et hoir de feu Michel de VASUIE jadis écuyer sgr dudit lieu par Damoiselle Béatrix MARTEL veuve dud. déffunt et mère dudit Robin pour moitié, 100 sols T.; item de la garde Pierre de SAINT MAARC dit de Mauconduit écuier sous âgé fils et héritier de feu Messire Guillaume LABBE en son vivant chevalier et vicomte de Blosseville par Pierre de HOCQUEVILLE écuier, cousin germain dudit sous âgé pour moitié, 37 livres 10 sols T.; de la garde de Guillemin LOURDEL sous âgé fils et héritier de déffunte Damoiselle Jehanne de RIBEUF venue au Roy par raison du sous âge dud. LOURDEL et d'un quart de fief tenu nuement par ho(mm)age du Roy séant à Saint Ouen sous Baailly venu aud. sous âgé de la succession de la dite déffunte, des revenus et charges duquel quart de fief et des autres héritages dudit sous âgé informa(ti)on a été faite par Guille BAUCHEN naguères lieuten(ant) dud. viconte en présence de Pierre LE BRASSEUR procureur du Roy au bailliage de Caux, et après ce que icelle information a été vue par Mess(ieurs) des comptes et trésoriers, icelle garde a été mise en leur main par Guille de HOLLEVILLE écuier pour lui et Guille de PYMONT en sem(blem)ent écuier au prix de dix liv. T. par an, et leur est demeurée aud. prix pour ce que personne n'a voulu y mettre enchère; da laquelle garde il fut rendu au terme St Michel derrain passé 100 sols pour moitié, pour ce ci pour moitié par les dessusd. écuiers, 100 s. T. et le non rendu de ce, c'est assavoir ce qui de lad. garde eschei entre le 5 septembre 1411 jusqu'au jour S. Michel en icelui an exclus est rendu en la recette de l'extrait de ce p(rése)nt compte; Item de la garde Colin MARTIN sous âgé fils et héritier de feu Bénart MARTIN eschu en la garde du Roy par raison d'une portion de fief assis en la pa(roi)sse d'Aencourt à lui eschu de la succession de son dit feu père, des revenus et charges de la quelle portion de fief et des autres héritages dudit sous âgé. L'information faite par led. Guille BAUCHEN n'est pas encore en forme, et de ce répondra le dit vicomte au terme de Pâques prochain; item des gardes des nobles tenans des sergenteries de Longueville Bacqueville et Brachy, néant pour ce que Monseigneur de LAVAL et Madame sa femme ont et tiennent à cause de la dite dame durant la vie d'icelle à cause de douaire tous les revenus des dites sergenteries tant en rentes fieffés et non fieffés qu'en toute autre choses, excepté le manoir en la ville de Longueville nommé la Queslle qui est commun entre le Roy et le dit seigneur et Dame; Item ès sergenteries de Bellencombre et d'Auffay, de la garde Ph(ilipp)e, Jehan, et Marie dits de FRIENCOURT sous âgés enfans et heritiers de feu Monseigneur Jehan de FRIENCOURT en tant que des héritages et revenus d'iceux enfans a en cette vicomté, comme arresté est au compte de Pasques 1405 par semblable qu'il fu dit en icelui compte par Madame Colaye de MAREUL mère desd. enfans, pour moitié 12 liv. T.; Item de la garde Jehan de BIVILLE Ecuier sous âgé fils et héritier de feu Jehan de BIVILLE en tant qu'il y en a en cette viconté par Robin de BERNEVAL écuier pour moitié , 10 sols; Item de la garde Guillin , Alexandre et Colin dits de la CRIQUE, écuiers, frères sous âgés enfans et héritiers de feu Jehan de LA CRIQUE, n'agueres seigneur dudit lieu de la Crique en tant qu'il y a d'héritages d'iceux sous âgés en cette viconté n'agueres eschus en la garde du Roy, com(m)e dit sur au compte du terme S. Michel dernier, par Damoiselle Catherine veuve dudit deffunt pour moitié, 4 liv. 8 s.; Item de la garde de Gieffroy MARTEL, écuier, aisné fils et héritier de feu Jehan MARTEL de nouvel eschu en garde pour son sous âge et par raison d'une portion de fief nommé le fief du Parc appartenant audit sous âgé de la succession dudit deffunt , néant pour ce que l'information de la valeur des héritages dudit sous âgé est encore à faire. Item à l'article reliefs et 13es sont, de Mess(ire) Robert de LA HEUZE dit le Borgne chevalier fils et héritier seul et pour le tout de feu Messire Pierre de LA HEUZE dit Ector chevalier jadis le 15e jour de Novembre en cest an (1)412 pour le relief du châtel de Bellencombre et de ses appaten(ances) eschû par la mort dudit déffunt , 15 livres; item d'icelui chevalier où nom que dessus icelui jour pour le relief d'un 8° de fief nommé le fief de Bailli en la pa(roi)sse de Bailli eschû par icelle mort, 37s. 6d.; item d'icelui chevalier où nom que dessus pour le relief d'un 8° de fief nommé le fief de Rarville (?) et de Baudichon eschû par lad. mort, 37s. 6d.; Item de Jehan du MONTLANDRY aisné fils et héritier de feu Guille du MONTLANDRY pour le relief d'un quart de fief nommé le fief du Fresnay eschû par la mort dudit déffunt, 75 sols; Item à l'article forfaitures et choses gagnés, sont de la forfaiture de feu Philippot PASQUET, pendu au gibet d'Arques pour ses démérites, 30 sols Tournois (?) de la levée de cette présente année 1412 d'une masure assise en la paroisse de Martin Eglise qui appartenait audit déffunt laquelle levée a esté adjugée a sa veuve par le dit prix de 30 sols payable au Roy pour cette année seulement, lad. masure ayant été délivrée à tous jours à Jehan GRUYER ès assises d'Arques comme a lui appartenant et eschue par lad. forfaiture pour ce qu'il a esté prouvé que lad. masure était tenu nuement d'icelui GRUYER lorsque icelle forfaiture eschei , et n'avait le dit deffunt autres meubles , ni héritages ; Item des revenus d'un fief assis en la paroisse de Varengreville qui fut à Messire Guy de HOUDETOT dit Porquet chevalier pris et mis en la main du Roy comme à lui appartenant par la forfaiture dudit chevalier quoique l'abbé ès couvent de Conches d'une part et le sire d'ESTOUTTEVILLE d'autre aient prétendu le dit fief devoir leur appartenir co(mm)e étant de leur mouvance, ce qui n'a pas été prouvé, pourquoy rend cy ledit vicomte 10 liv. T.; Item à l'article , Amendes deViconté et de bailliage sont 200 liv. 5 s. d'amendes de Viconte taxées par Guill(aum)e BAUCHEN lieutenant dudit viconte en présence de Clément BOURSE substitut du procureur du Roy en la dite vicomté; quant aux amendes de bailliages taxées par Messire Jehan Sire de SAINT SAUFFLIEU et d'Erquery chlr bailli de Caux, elles sont renvoiées à la fin de ce présent compte. Item à l'article Amendes et exploits de forêts sont les amendes taxées en la forêt d'Eawy par Brunet de SAINT OUEN, verdier d'icelle forêt; item en la Haye d'Arques par Pierre de DAMPIERRE écuier, verdier d'icelle Haye. Item à l'article terres tenues en la main du Roy sont , Les revenus d'un 8° de fief en la paroisse de Dampierre et de Saint Valléry appartenant à Jehan du MESLE écuier, mis en la main du Roy pour dénombrement non baillé; les revenus d'un quart de fief noble nommé le fief Mallerbe assis à Sainte Coulombe en la pa(roi)sse de Saint Elyer appartenant à Pierre de FLOQUES écuier héritier de feu Robert de FLOQUES jadis écuier, mis en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé; les revenus de la sergenterie du plait de L'espée de Longueil en la conté de Longueville, laquelle sergenterie Maître Jehan de LONGUEIL tient et dit lui appartenir de son héritage de la succession de feu Guill(aum)e de LONGUEIL son père, et en a fait hommage au Roi, et laquelle sergenterie pour certaines causes fut piéca mises en la main du Roy, à quoy le dit maître Jehan s'opposa sur laquelle opposition procès est pendant en la court de parlement entre le procureur du Roy d'une part et le dit Maître Jehan d'autres; Les revenus d'un 8° de fief nommé le fief Estout en la paroisse de Quévremont n'aguères appartenant à Raulin LENFFANT et de présent à Jehan de CARROUGE, mis en la main du Roy pour dénombrement non baillé; Les revenus de la Sergenterie du plait de l'Espée d'Envremeu appartenant à Mons(ieur) Robert de BOISSAY chlr mis en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé; Les revenus des héritages appartenant à Guill(aum)e MARTEL écuier et Damoiselle Marguerite sa femme, mis en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillés: Néant pour tout ce que dessus pour ce que les levées n'écheent pas en ce cas; Item les revenus de deux 8° de fiefs en la paroisse de Longeul, L'un nommé la terre de Tressy et l'autre la terre du Thil, appart(enant) à Messire Pierre, sgr de LA ROCHEROUSSE chevalier à cause et par raison de la succession de feu Pierre de LA ROCHEROUSSE écuier, mis en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé. Néant pour ce que le Roi a donné terme et respit audit chevalier jusqu'à la Saint Remi en cet an 1412 pour bailler les dits dénombremens; Des revenus des héritages Pierres de SONNENCOURT écuier en tant qu'il y en a en ceste viconté, tenus en la main du Roy pour dénombre(ment) non baillé; Néant pour ce qu'iceux héritages sont en la viconté de Neufchastel; Des revenus des terres du Quesnay de Bully et des mons dudit lieu de Bulli apparten(an)t à Mess(ire) Regnault LOUVEL chlr de la succession de feu Jehan LOUVEL dit Borgnet jadis écuier son père, tenus en la main du Roy pour dénombrement non baillé, Néant pour cause semblable contenus en l'article précédent ; Des revenus des héritages de Girart de TOURNEBU et damoiselle Jehannette de JARIOS sa femme tenus en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé, néant pour semblable cause; Des revenus d'un tiers de fief noble nom(m)é le fief Dangles estant en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé, néant pour sem(bla)ble cause; Des revenus de la terre de Vatierville nommée la fiefferme de Vatierville apparten(ant) à Mess(ire) Regnault LOUVEL ch(eva)l(ie)r de la succession de feu Jehan LOUVEL dit Brgnet jadis écuier son père, mise ne la main du Roy pour le relief de ce eschu par le trépas dud. deffunt non paié et pour le dénombr(ement) de lad. terre non baillé; et duquel relief procès pend ès assises du Neufchastel entre le procureur du Roy d'une part, et led chlr d'autre; néant pour ce que lad. terre est en la viconté du Neufchastel; Des revenus du fief de Bully apparten(ant) à Mess(ire) Jehan de FERINCOURT, chevalier, tenu en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé; néant pour sembl(abl)e cause; Des revenus d'une terre nom(m)ée la fiefferme de Betencourt apparten(ant) au Maistre et Escolliers du collège de Torchy nouvellement fondé à Paris au Mont Ste Geneviève en la rue Saint Estienne des Grez, tenu en la main du Roy pour le relief non payé, féaulté non faite et dénombr(ement) non baillé, néant parce que icelle terre est en la viconté de Gournay; Du revenu du temporel apparten(ant) au curé de l'église paroissial(le) de S. Pierre du Neufchatel à cause d'icelui bénéfice, auquel temporel a haulte moienne et basse justice, tenu en la main du Roy pour féaulté non faite et dénombr(ement) non baillé; néant pour ce que led. temporel est en la viconté du Neufchastel; Des revenus de la terre et seigneurie de Gresges appartenant aux maistres et escolliers du collège de Torchy par eux acquises de feu messire Jehan de CAYEU Chevalier et de Madame Jehanne de CHANTEPRIME sa femme tenue en la main du Roy pour féaulté non faite et dénombrement de la terre non baillée ; Néant pour ce que le roy leur a donné congé de jouir de ladite terre jusques à Pasques prouchain ; Du revenu d’un 8 ème de fief nomé le fief du Bosc le Conte appartenant à Jehan BOUCHARD le jeune tenu en la main du Roi pour dénombr(ement) non baillé et duquel dénombr(ement) bailler le roy lui donna terme et souffrance du 1er février 1411 jusqu’à la Saint Jean Baptiste dernière passée ; Des revenus des terres de Cressy Saint Elyer la Frenoy Bailli Rouille et Baudichon ; Goesseaupré, Dragleville et Doudeneville appartenant et eschues à Mons(ieur) Robert de LA HEUZE dit le Borgne de la succession de feu mess(ire) Pierre de LA HEUZE dit Ector jadis ch(eva)l(ie)r son père tenues en la main du Roy pour hommage non fait et dénombrement non baillé ; Néant pour ce que de bailler ledit dénombr(ement) le Roy a donné audit chevalier terme et souffrance sis le 8 décembre 1411 jusqu'à un an dès lors en suivant et que d’ailleurs ledit ch(eva)l(ie)r fit hommage des dites terres au Roy le 16 mars 1410 ; des revenus du Chastel Moulins et jardin le conte de Bellencombre appartenant audit chevalier piéca mis en la main du Roy pour cause de ce qu’il n’estoit aucunement apparu des lettres et titres dudit chevalier ne com(m)e iceulx chastel moulins et jardin estoient tenus et qu’il étoient comprins en une assiette de la conté de Longueville piéca faite ; Néant pour ce que le dit chevalier a fait apparoir de ses dites lettres et titres ; qu’il a fait hommage au Roy des 2 chastels terres et autres choses a lui appartenant le 16 mars 1410 ; et que ledit seigneur Roy lui a donner terme et souffrance de bailler le dénombrement de ce dés le 8 décembre 1411 jusqu'à un an dès lors ensuivant, en conséquence de quoy main levée des dits Chastel . etc a été donnée audit chevalier par arrêt de la Chambre des Comptes du 2 juillet 1412 ; Des revenus des héritages Jehan de THIBOUVILLE escuier pour son sous âgé estant en la main du Roy à cause de garde et de laquelle garde il fut mis hors au terme Saint Michel. (1)409. Lesquieulx héritages sont tenus en la main du Roy pour ho(mm)age non fait et dénombr(ement) non baillé ; ja fait ce que icelui escuier ait fait montrer le transcript d’unes l(ett)res par lesquelles il dit que lesd. héritages que est un noble tènement nom(m)é la terre de Froelles (ou Forelles ) estre tenu par pavage de Mess(ire) Regnault de FONTENAY et que au Roy n’en appartient par ledit Ecuier foy et hommage ne dénombrement baillé ; sur quoi ledit viconte n’a encore pû avoir l’avis des conseillers du Roy partant néant pour le p(rése)nt. Des revenus d’un fief entier nomé le fief de Heudelimont naguères appartenant à Mess(ire) Robert de BOISSAY chlr et par son transport à Messire Colart de CALLEVILLE chlr tenu en la main du Roy pour hommage relief et 13ème de ce deubs par le dit Mess(ire) Colart ; Néant pour ce que ledit fief est de la viconté de Neufchastel ; De 54 livres de rente dûe sur la terre de Basqueville, laquelle rente fut au feu sr de la ROCHETESSON et appartient au Roy par la forfaiture d’icelui défunt ; Néant pour ce que le Sire de BASQUEVILLE qui a esté constraint à paier les arrérages de la dite rente eschues depuis la mort dudit déffunt a d(e) ce fait délivrance et prins deffense desd. rentes et arrérages et de ce pend procès ès assises d’Arques entre le Procureur du Roy d’une pars et le dit sire de BASQUEVILLE d’autre devant le bailli de Caux ; Des revenus de certains héritages par le Sieur de VILLEQUIER à Mess(ire) Roger, Sgr de HAQUENOVILLE chlr qui a pris et mis avoient esté en la main du Roy pour hommage non fait reliefs et 13ème non paiez et dénombr(ement) non baillé desquels devoirs ledit chlr eust voulu prendre deffense à l’encontre du Procureur du Roy au bailliage de Caux requérant à ce entre reçu (…) Des revenus d'un quart de fief nom(m)é le fief de Fresnay apparten(ant) à Jehan du MONTLANDRY, ecuier, de la succession de feu Guill(aum)e du MONTLANDRY duquel icelui Jehan est aisné fils et héritier, qui mis avoient esté en la main du Roy à cause de garde si led. Jehan étoit sous âgé au temps du trépas de sond. Feu père, et si l'en estoit âgé pour relief non paié, ho(mm)age non fait et dénombr(ement) non baillé, néant pour ce qu'il est apparu que led. ecuier estoit âgé lors dud. trépas, pour ce qu'il a paié aud. Viconte 15 sols pour le relief dud. quart de fief, pour ce que le Roy a donné terme aud. Ecuier de bailler lesd. dénombr(ement), d'abord du 16 juillet 1411 jusqu'au 1° janvier suivant, ensuite du 22 mars 1411 jusqu'à la S? Jeh(an) Bapt(iste) en suivant, et enfin du 19 août 1412 jusqu'à la Chandeleur prouch(aine) venant, et encore pour ce qu'ilcelui ecuier fit son ho(mm)age aud. Sgr Roy led. 16° jour de juillet 1411. Des revenus et héritages de Mons(ieur) Jehan de LA HEUZE dit le Baudrain, chlr, mis en la main du Roy pour ho(mm)age non fait et dénombr(ement) non baillé, néant pour ce que led. viconte n'en a rien r(e)çu et que led. chlr a fait de ce foy et ho(mm)age au Roy; De la levée de cette p(rése)nte année 1412 des héritages apparten(ant) à Jehan LE MARECHAL dit malade estant en la main du Roy pour la cause contenue au compte du terme S. Mich(el) 1408; néant pour ce que lesd. héritages sont de la viconté du Neufchastel; entre les parties de la dépense du p(rése)nt compte sont à l'article des fiefs et osmones à Mons(ieur) Jehan MARTEL pour tout l'an, 25 sols; Item aux doyen et chapitre de N.D d'Escouys fut la terre de Vasinet en la viconté de Rouen pour moitié 17 livres; Item à l'article gages d'officiers ont à Mons(ieur) Guill(aum)e d'ESTOUTEVILLE, chlr garde capitaine du chastel et ville d'Arques pour ses gages de 5 s. par jours, 55 liv. 18 s. 9 d. et pour sa robe pour moitié de 62 sols, 6 d.; à Mess(ire) Robert sgr de PELETOT, chlr, maître des eaux et forêts en Nor(man)die et Picardie, 50 liv. T. pour partie de ses gages qui sont de 400 liv. T. par an dont 100 liv. sur lad. recette; Item à l'article douaires et vivres de hoirs sont à Madame Marie LA BOUTELLIERE, veuve de feu Mons(ieur) Guy de HOUDETOT dit Porquet, chlr, 55s. T. pour le douaire qu'elle prend sur un fief séant à Blosseville qui jadis fut à sond. Mari; et pour le douaire à elle appartenant en une franche vavassorie nom(m)ée la vavass(orie) du Val Guill(aum)e et en une portion de fief nom(m)é le fief de Bertreville veu au Roy par la forfaiture dud. chlr 56s. 4d.; etc, et une mine d'avoine apprétiée à 4s. 2d. T. Item à l'article gages et rentes à vie sont 30l. T. à Mons(ieur) de LAVAL et madame sa fem(m)e au devant fem(m)e de Mons(ieur) Bertran(d) du GESCLIN jadis comte de Longueville à cause de 60 l. par an à la vie de lad. dame dûes ausd. Mariés à cause d'icelle sur la partie et portion de lad. conté que tenoit led. feu Mons(ieur) Olivier du GUESCLIN naguères conte de Longueville; Item à Mons(ieur) Jacques de BOURBON, chlr, sgr de Préaulx 50 liv. T. pour portion de mil livres T. de rente à vie à lui données à sa vie par le Roy et dont il a esté assigné de 100 liv. T. à prendre sur cette recepte; Item 91 liv. 11 s. à Mess(ire) Pierre des ESSARTS souverain maistre et g(é)n(ér)al refformateur des eaux et forêts du Roi par tout le royaume pour partie des gages dud. officier sont de 1200 liv. par an et dont il a esté assigné sur cette recepte; Item à Mess(ire) Marclet de BETENCOURT chlr capitaine et garde du chastel de Longueville, 50 liv. T. pour moitié des 100 liv. T. qui lui ont esté ordonnées par ch(ac)un an par manière de provision; Item à l'article dons sont 200 liv. T. aud. Viconte par don à lui fait par le Roy tant pour considéra(ti)on des bons et agréables services qu'il a faits aud. sgr Roy que pour avoir apporté les deniers de lad. recepte. Ensemble le compte de lad. viconté d'Arques du terme de Pasques 1412 rendu à court par Jehan GERME viconte de lad. viconté, Mons(ieur) Jehan sire de SAINT-SAUFLIEU et d'Esquery, bailly de Caux. Entre les parties de la recette sont des rentes et revenus Robert MAYNER en la pa(roi)sse d'Arques par Thomas ALORGE au lieu de feu Adam ALORGE son père, pour moitié 100 s. T. etc co(m)me dans le compte précédent aux différences prêt écrittes en marges; Item entre les parties de domaine non fieffé à l'article gardes de sous âgés sont de la garde de Charles, Ph(ilip)pe, et Bonne, enfans sous âgés de feu Mr le comte d'EU pieça connestable de France, de laquelle la revenue a été trouvée monter à 10444 liv. ou environ, dont il echiet pour les fiefs et emosne de rentes à héritages, gages d'officiers et autres dépenses 1080 liv. T. demeure 9410 liv. T. dont il échiet à rabattre pour le douaire Madame Marie de VASSY, veuve dud. Mons(ieur) le comte le tiers et pour le vivre desd. enfans un autre tiers; demeure pour le Roy un autre tiers qui monte 3136 liv. 13s. 4d. avec les droits royaux et tout ce qui à droit de garde appartient. Item en l'article forfaitures et closes gagnées en ce qui suit: Des revenus et héritages qui furent à plusieurs s(ei)g(neu)rs tenus en la main du Roy parce qu'il est notoire qu'iceux sgrs ont tenu et tiennent le parti d'Orléans contre la deffense du Roy, en tout qu'il y a d'iceux héritages en ceste viconté par la main de Jehan MARMOLU naguères com(m)is à la recepte de ce p(rése)nt terme, c'est assavoir, 380 liv. 18s. 4d. des héritages de Mons(ieur) Guill(aum)e de BRACQUEMONT, chlr; item 47 liv. 11s. 1d. des héritages Mess(ire) Jehan de LA HEUZE, dit le Baudrain; item 27 liv. 3s. 9d. des héritages Mons(ieur) de BRACQUEMONT dit Le Lionnel, chlr. Item à l'article terres tenues en la main du Roy sont des revenus appartenant à Guill(aum)e MARTEL écuier et damoiselle Marguerite d'ESTOUTEVILLE sa fem(m)e, estant en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé, néant pour ce que les levées ne chéant pas où cas; Des revenus du fief de la Fresnaye eschus à Mons(ieur) Robert de LA HEUZE dit Le Borgne, chlr, par le trépas de Mons(ieur) Robert de LA HEUZE son père, jadis chlr, sgr des Ventes, mis en la main du Roy pour ho(mm)age non fait et dénombr(ement) non baillé, néant pour ce que le Roy a donné terme aud. chlr pour faire led. ho(mm)age jusqu'à un an; Item entre les parties de la dépense sont à Pierre de LA RONCHEROUSSE capitaine du châtel de Longueville aux gages de 200 liv. par an a esté paié moitié au terme S. Michel et moitié au terme de Pâques pour ses gages de 10 sols, onze d. T. par ch(ac)un jour; à Mess(ire) Ector de CHARTRES, chr, maître et enquesteur des eaux et forêts du Roy en Nor(man)die et Picardie pour partie de ses gages, pour moitié 50 liv; à Mons(ieur) le comte de LIMAY et de SAINT-POL, naguères souverain maistre et g(é)n(ér)al refformateur des eaux et forêts du Roy par tout son royaume, 86 liv. 5d. T. pour partie de 200 liv. par an dont il a esté assigné sur lad. recette pour partie de ses gages dud. office qui sont de 1200 liv. c'est ass(avoir) pour lesd. gages eschues depuis la S. Michel jusqu'au 5 de mars ensuivant que led. comte fut deschargé dud. office etc. Voiez cy dessus le compte du terme S. Michel.

AVEC RENVOI

11 janvier 1412 p. 221-230 n° 45.488 - Transcription intégrale: les notes en marge sont toutes de dom Lenoir à l'exception du n° et du mot "Arques" qui sont de la main de l'abbé Delarue. 

Compte de la viconté d’Arques du terme Saint Michel 1412 rendu à court par Clément Laisné procureur de Jehan Germe viconte de lad viconté à messire Jehan de Saint Sauflieu bailli de Caux et commis par procura(ti)on dud. Vicomte donnée l’onze janvier 1412. Entre les parties de la recette, article Domaines fieffés en la chatellenie d'Arques, de la sergenterie féodal du plas de l'épée d'Arques par Rogerin de BRIENCON, fils et héritier de feu Guille de BRIENCON, pour moitié 10 sols t. [1]; item 11 liv. 6 s. 3 d. pour moitié de 22 liv. 11 s. 6 d. et un cappel de roses de rente par ou dûes en la paroisse d'Arques par plus personnes princes par échange de Jehan d'ESTOUTTEVILLE, Ecuier sgr de Lucy en échanges d'autres rentes que le Roy avait audit lieu de Lucy, ainsi que contenu est où compte du terme Saint Michel 1393; item de Guiot LE CARPENTIER Ecuier au lieu des hoirs Colette FEQUIGNEVILLE, pour moitié 10 sols; item en la sergenterie d'Envermeu, de la fiefferme des bois de Londeel après Cropus par Messire Ph(ilip)pe d'AUSSI[2], chevalier 2 sols 6 deniers; de la ferme de Grincourt cest ass(avoir) du fief de Bailleul appartenant à mons(ieur) Jean de BOISSAY[3] chevalier sgr de Mainières; pour le dit seigneur 69 sols 6 deniers; de la ferme de Gousseaupré, sur le bois de Gosseaupré et sur le clos Guille FERMEN par le prieur d'Envermeu pour moitié 7 liv. 16 s. 3 d.; des avoines d'Aencourt par Mons(ieur) Jean MARTEL chevalier à cause de leurs femmes[4], pour moitié 4 livres; des avoines de Grincourt et d'Aencourt par mess(ire) Jehan MARTEL à la cause dessus dite, pour moitié 6 liv. 12 s. 3 d.; des autre avoines ; Daencourt par Jehan de BERNEVAL ecuier[5], pour moitié 4 liv. 10 sols; De la terre Gieffroy de CUVERVILLE par Guille HARIE à cause de sa femme et Robert d'ESTRINCOURT, c'est à savoir d'un cart d'un fief séant à Encourt pour tout l'an, 7 liv. 13 s. 4 d.; De la terre à la Dame ENGLESQUE séant en la paroisse de Glincourt par Guille du PLESSIS; Pierres LE MARCHANT et Robin GUIEFFART pour moitié 4 liv.; Des héritages Guille de BRIQUEGNY[6] par la déguerpie[7] de feu guille de SENNECOURT jadis escuier pour moitié ; 50 s. 2 d. T.; De la rente Jehan PAPIN sur tout le tènement Pierre PAPPIN d'Auberville par la déguerpie de feu Jehan des YLLES jadis escuier pour moitié; 50 s. 2 d. T.; De la rente de Guille de BREQUIGNY à Pommerval par la déguerpie[8] de feu Guille de SENNECOURT jadis escuier pour moitié 63 s. 4 d.; de l'héritage Guille de BREQUIGNY par la déguerpie[9] de feu Guille de SENNECOURT jadis escuier pour moitié 13 sols; Du douaire de Goisseaupré par Messire Pierres de LA HEUZE dit Ector chevalier[10] pour moitié 15 liv.; De la ferme de GRAINCOURT c'est ass(avoir) du fief Jean de BAILLEUL appartenant à Mes(sire) Jean de BOISSAY chevalier seigneur de Mainières par le dit seigneur pour moitié; 20 sols; De la rente Guille de FLOQUES par Jehan de FLOQUES de Saint Elyer pour moitié, 30 s. 9 d. T.; de la sergenterie féodal du plat de l'espée d'Envermeu par Jacques LE PREVOST pour moitié, 7 l. 10 s. T.; item en la sergenterie d'Offranville, de la ferme d'Appeville par le sire d'ESTOUTTEVILLE pour moitié 17 liv. 15 s. 1 d. t., de la ferme de Boisart par le dit sire d'ESTOUTTEVILLE pour moitié 20 livres 17 sols t deniers t., de la ferme de Vilequier par le même pour moitié, 7 liv. 10 s. t., de la sergenterie féodal du plat de l'Espée d'Offranville par Jehan LE VESRE pour moitié 4 liv., de la jurée de toute la terre Ph(ilip)ot CLEMENT de la paroisse d'Englesqueville tout en nobles fiefs que en autres choses par Thomas de ROGNIERVILLE, pour moitié, 6 livres – item en la sergenterie du Val de Dun, de la Cappe de Blosseville par le vicomte de BLOSSEVILLE pour tous l'an, 20 sols; de la ferme Hue de SAINT PIERRE par l'abbé de Fécamp pour moitié, 70 sols; du fief séant à Blosseville qui jadis fut Mes(sire) Porquet de HOUDETOT chevalier par Mess(ire) Guille de SAINT MAUR[11] pour moitié, 8 liv. 5 sols – item en la sergenterie de Longueil de Jehan de CARROUGES pour le manoir et terres de Longueil pour ung esperons pour tous l'an, 20 sols; De la ferme de Manneville par Jehan de LA MOTE pour moitié, 32 liv. 19 sols, De la ferme de Gueries par les hoirs de Ricart BLOSSET, 13 liv.; De la ferme de Gueries que fouloit tenir Bardin NEEL par 16 liv. par an co(mm)e dit est au compte S. Michel 1407; néant pour la cause contenue au dit compte esque elle est baillée à ferme. Item en la sergenterie de Bellencombre , de la ferme de Beaunais[12] que fouloit tenir Martin PAPPIN pour moitié, 15 livres 9 deniers; De mons(ieur) de BOISSAY pour ungs espérons par lui dûs à cause de la terre de Ricarville pour tout l'an, 20 sols; D'une vavassorie nommée la vavassorie du Val Guillaume et une portion de fief nommée le fief de Bertreville venus au Roy par la forfaiture de feu Mes(sire) Guy de HOUDETOT dit Porquet chevalier en tous qu'il est dû ..... des rentes et des revenus en domaine fieffé d'iceux portion de fief en vavassorie, 11 livres 5 sols 2 deniers – Item en la s(er)g(en)terie d'Auffay, de Jehan du MESNIL pour la ferme de Beaucamp pour moitié, 11 livres 5 sols; Item ès Chastellenie du Neufchastel, Gaillefontaine, Saint Saen(s) et Mortemer, néant pour ce que icelles chatellenies qui restoient de cette vicomté en ont esté séparées et icelles de la vicomté de Gournay, le Roy fit l'année passée une vicomté dont Henri LECAT fut ...... vicomte et la prit possession sous Jehan CHOPILLART son Lieutenant le jour de la nativité de notre Seigneur en icelui an; Item entre les parties de domaines non fieffés, article gardes de sous agés[13] sont de la garde Guillin et Jehin dits de CALLETOT par Vatier LOUTREL pour moitié 20 sols T; item de la garde Gilette OURSEL femme de Jehan VERDUN dit de Sacilly[14] en tant que montent certains héritages que tient le Sire de SAENNE assis à Toqueville et dont procès fut assis entre le Roy à Paris comme il est dit au compte du terme Saint Michel 1395, et dévolu en l'échiquier, lequel procès n'est point encore fini, et pour ce néant ; Item de la garde de Mons(eigneur) le comte d'EU gréant pour ce que est paié au terme de Pasques pour tout l'an; item de la garde Rogerin de BRIENCON fils et héritier de feu Michel de BRIENCON par Robin DENTART pour moitié 10 livres; item de la garde de Damoiselle Charlotte de HAQUENONVILLE fille de Monseigneur Hagaut de HAQUENONVILLE chlr et de déffunte Madame Jehanne de MONTAGU fem(m)e dud. chlr et héritière d'icelle feue Dame par[15] Mons(ieur) Jehan de MONTAGU vydame de Lannoys oncle de la dite Damoiselle pour moitié, 10 livres; item de la garde Robin de VASUIE sous âgé fils et hoir de feu Michel de VASUIE jadis écuyer sgr dudit lieu par Damoiselle Béatrix MARTEL veuve dud. déffunt et mère dudit Robin pour moitié, 100 sols T.; item de la garde Pierre de SAINT MAARC dit de Mauconduit écuier sous âgé fils et héritier de feu Messire Guillaume LABBE en son vivant chevalier et vicomte de Blosseville par Pierre de HOCQUEVILLE écuier, cousin germain dudit sous âgé pour moitié, 37 livres 10 sols T.; de la garde de Guillemin LOURDEL[16] sous âgé fils et héritier de déffunte Damoiselle Jehanne de RIBEUF venue au Roy par raison du sous âge dud. LOURDEL et d'un quart de fief tenu nuement par ho(mm)age du Roy séant à Saint Ouen sous Baailly venu aud. sous âgé de la succession de la dite déffunte[17], des revenus et charges duquel quart de fief et des autres héritages dudit sous âgé informa(ti)on a été faite par Guille BAUCHEN naguères lieuten(ant) dud. viconte en présence de Pierre LE BRASSEUR procureur du Roy au bailliage de Caux, et après ce que icelle information a été vue par Mess(ieurs) des comptes et trésoriers, icelle garde a été mise en leur main par Guille de HOLLEVILLE écuier pour lui et Guille de PYMONT en sem(blem)ent écuier au prix de dix liv. T. par an, et leur est demeurée aud. prix pour ce que personne n'a voulu y mettre enchère; da laquelle garde il fut rendu au terme St Michel derrain passé 100 sols pour moitié, pour ce ci pour moitié par les dessusd. écuiers, 100 s. T. et le non rendu de ce, c'est assavoir ce qui de lad. garde eschei entre le 5 septembre 1411 jusqu'au jour S. Michel en icelui an exclus est rendu en la recette de l'extrait de ce p(rése)nt compte; Item de la garde Colin MARTIN sous âgé fils et héritier de feu Bénart MARTIN eschu en la garde du Roy par raison d'une portion de fief assis en la pa(roi)sse d'Aencourt à lui eschu de la succession de son dit feu père, des revenus et charges de la quelle portion de fief et des autres héritages dudit sous âgé. L'information faite par led. Guille BAUCHEN n'est pas encore en forme, et de ce répondra le dit vicomte au terme de Pâques prochain; item des gardes des nobles tenans des sergenteries de Longueville Bacqueville et Brachy, néant pour ce que Monseigneur de LAVAL et Madame sa femme ont et tiennent à cause de la dite dame durant la vie d'icelle à cause de douaire tous les revenus des dites sergenteries tant en rentes fieffés et non fieffés qu'en toute autre choses, excepté le manoir en la ville de Longueville nommé la Queslle qui est commun entre le Roy et le dit seigneur et Dame; Item ès sergenteries de Bellencombre et d'Auffay, de la garde Ph(ilipp)e, Jehan, et Marie dits de FRIENCOURT sous âgés enfans et heritiers de feu Monseigneur Jehan de FRIENCOURT en tant que des héritages et revenus d'iceux enfans a en cette vicomté, comme arresté est au compte de Pasques 1405 par semblable qu'il fu dit en icelui compte par Madame Colaye de MAREUL[18] mère desd. enfans, pour moitié 12 liv. T.; Item de la garde Jehan de BIVILLE Ecuier sous âgé fils et héritier de feu Jehan de BIVILLE en tant qu'il y en a en cette viconté par Robin de BERNEVAL écuier pour moitié , 10 sols; Item de la garde Guillin , Alexandre et Colin dits de la CRIQUE, écuiers, frères sous âgés enfans et héritiers de feu Jehan de LA CRIQUE, n'agueres seigneur dudit lieu de la Crique en tant qu'il y a d'héritages d'iceux sous âgés en cette viconté n'agueres eschus en la garde du Roy, com(m)e dit sur au compte du terme S. Michel dernier, par Damoiselle Catherine veuve dudit deffunt pour moitié, 4 liv. 8 s.; Item de la garde de Gieffroy MARTEL, écuier, aisné fils et héritier de feu Jehan MARTEL de nouvel eschu en garde pour son sous âge et par raison d'une portion de fief nommé le fief du Parc appartenant audit sous âgé de la succession dudit deffunt , néant pour ce que l'information de la valeur des héritages dudit sous âgé est encore à faire. Item à l'article reliefs et 13es sont, de Mess(ire) Robert de LA HEUZE dit le Borgne chevalier fils et héritier seul et pour le tout de feu Messire Pierre de LA HEUZE dit Ector chevalier jadis le 15e jour de Novembre en cest an (1)412 pour le relief du châtel de Bellencombre et de ses appaten(ances) eschû par la mort dudit déffunt , 15 livres; item d'icelui chevalier où nom que dessus icelui jour pour le relief d'un 8° de fief nommé le fief de Bailli en la pa(roi)sse de Bailli eschû par icelle mort, 37s. 6d.; item d'icelui chevalier où nom que dessus pour le relief d'un 8° de fief nommé le fief de Rarville (?) et de Baudichon eschû par lad. mort, 37s. 6d.; Item de Jehan du MONTLANDRY aisné fils et héritier de feu Guille du MONTLANDRY pour le relief d'un quart de fief nommé le fief du Fresnay eschû par la mort dudit déffunt, 75 sols; Item à l'article forfaitures et choses gagnés, sont de la forfaiture de feu Philippot PASQUET, pendu au gibet d'Arques pour ses démérites, 30 sols Tournois (?) de la levée de cette présente année 1412 d'une masure assise en la paroisse de Martin Eglise qui appartenait audit déffunt laquelle levée a esté adjugée a sa veuve par le dit prix de 30 sols payable au Roy pour cette année seulement, lad. masure ayant été délivrée à tous jours à Jehan GRUYER ès assises d'Arques comme a lui appartenant et eschue par lad. forfaiture pour ce qu'il a esté prouvé que lad. masure était tenu nuement d'icelui GRUYER lorsque icelle forfaiture eschei , et n'avait le dit deffunt autres meubles , ni héritages ; Item des revenus d'un fief assis en la paroisse de Varengreville[19] qui fut à Messire Guy de HOUDETOT dit Porquet chevalier pris et mis en la main du Roy comme à lui appartenant par la forfaiture dudit chevalier quoique l'abbé ès couvent de Conches d'une part et le sire d'ESTOUTTEVILLE d'autre aient prétendu le dit fief devoir leur appartenir co(mm)e étant de leur mouvance, ce qui n'a pas été prouvé, pourquoy rend cy ledit vicomte 10 liv. T.; Item à l'article , Amendes deViconté et de bailliage sont 200 liv. 5 s. d'amendes de Viconte taxées par Guill(aum)e BAUCHEN lieutenant dudit viconte en présence de Clément BOURSE substitut du procureur du Roy en la dite vicomté; quant aux amendes de bailliages taxées par Messire Jehan Sire de SAINT SAUFFLIEU et d'Erquery chlr bailli de Caux, elles sont renvoiées à la fin de ce présent compte. Item à l'article Amendes et exploits de forêts sont les amendes taxées en la forêt d'Eawy par Brunet de SAINT OUEN, verdier d'icelle forêt; item en la Haye d'Arques par Pierre de DAMPIERRE écuier, verdier d'icelle Haye. Item à l'article terres tenues en la main du Roy sont , Les revenus d'un 8° de fief en la paroisse de Dampierre et de Saint Valléry appartenant à Jehan du MESLE[20] écuier, mis en la main du Roy pour dénombrement non baillé; les revenus d'un quart de fief noble nommé le fief Mallerbe assis à Sainte Coulombe en la pa(roi)sse de Saint Elyer appartenant à Pierre de FLOQUES écuier héritier de feu Robert de FLOQUES jadis écuier, mis en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé; les revenus de la sergenterie du plait de L'espée de Longueil en la conté de Longueville, laquelle sergenterie Maître Jehan de LONGUEIL tient et dit lui appartenir de son héritage de la succession de feu Guill(aum)e de LONGUEIL son père, et en a fait hommage au Roi, et laquelle sergenterie pour certaines causes fut piéca mises en la main du Roy, à quoy le dit maître Jehan s'opposa sur laquelle opposition procès est pendant en la court de parlement entre le procureur du Roy d'une part et le dit Maître Jehan d'autres; Les revenus d'un 8° de fief nommé le fief Estout en la paroisse de Quévremont n'aguères appartenant à Raulin[21] LENFFANT et de présent à Jehan de CARROUGE, mis en la main du Roy pour dénombrement non baillé; Les revenus de la Sergenterie du plait de l'Espée d'Envremeu appartenant à Mons(ieur) Robert de BOISSAY chlr mis en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé; Les revenus des héritages appartenant à Guill(aum)e MARTEL écuier et Damoiselle Marguerite sa femme, mis en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillés: Néant pour tout ce que dessus pour ce que les levées n'écheent pas en ce cas; Item les revenus de deux 8° de fiefs en la paroisse de Longeul, L'un nommé la terre de Tressy et l'autre la terre du Thil, appart(enant) à Messire Pierre, sgr de LA ROCHEROUSSE chevalier à cause et par raison de la succession de feu Pierre de LA ROCHEROUSSE écuier, mis en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé. Néant pour ce que le Roi a donné terme et respit audit chevalier jusqu'à la Saint Remi en cet an 1412 pour bailler les dits dénombremens; Des revenus des héritages Pierres de SONNENCOURT[22] écuier en tant qu'il y en a en ceste viconté, tenus en la main du Roy pour dénombre(ment) non baillé; Néant pour ce qu'iceux héritages sont en la viconté de Neufchastel; Des revenus des terres du Quesnay de Bully et des mons dudit lieu de Bulli apparten(an)t à Mess(ire) Regnault LOUVEL chlr de la succession de feu Jehan LOUVEL dit Borgnet jadis écuier son père, tenus en la main du Roy pour dénombrement non baillé, Néant pour cause semblable contenus en l'article précédent ; Des revenus des héritages de Girart de TOURNEBU et damoiselle Jehannette de JARIOS[23] sa femme tenus en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé, néant pour semblable cause; Des revenus d'un tiers de fief noble nom(m)é le fief Dangles estant en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé, néant pour sem(bla)ble cause; Des revenus de la terre de Vatierville[24] nommée la fiefferme de Vatierville apparten(ant) à Mess(ire) Regnault LOUVEL ch(eva)l(ie)r de la succession de feu Jehan LOUVEL dit Brgnet jadis écuier son père, mise ne la main du Roy pour le relief de ce eschu par le trépas dud. deffunt non paié et pour le dénombr(ement) de lad. terre non baillé; et duquel relief procès pend ès assises du Neufchastel entre le procureur du Roy d'une part, et led chlr d'autre; néant pour ce que lad. terre est en la viconté du Neufchastel; Des revenus du fief de Bully apparten(ant) à Mess(ire) Jehan de FERINCOURT, chevalier, tenu en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé; néant pour sembl(abl)e cause; Des revenus d'une terre nom(m)ée la fiefferme de Betencourt apparten(ant) au Maistre et Escolliers du collège de Torchy[25] nouvellement fondé à Paris au Mont Ste Geneviève en la rue Saint Estienne des Grez, tenu en la main du Roy pour le relief non payé, féaulté[26] non faite et dénombr(ement) non baillé, néant parce que icelle terre est en la viconté de Gournay; Du revenu du temporel apparten(ant) au curé de l'église paroissial(le) de S. Pierre du Neufchatel à cause d'icelui bénéfice, auquel temporel a haulte moienne et basse justice, tenu en la main du Roy pour féaulté non faite et dénombr(ement) non baillé; néant pour ce que led. temporel est en la viconté du Neufchastel; Des revenus de la terre et seigneurie de Gresges appartenant aux maistres et escolliers du collège de Torchy par eux acquises de feu messire Jehan de CAYEU Chevalier et de Madame Jehanne de CHANTEPRIME sa femme[27] tenue en la main du Roy pour féaulté non faite et dénombrement de la terre non baillée ; Néant pour ce que le roy leur a donné congé de jouir de ladite terre jusques à Pasques prouchain ; Du revenu d’un 8 ème de fief nomé le fief du Bosc le Conte appartenant à Jehan BOUCHARD le jeune[28] tenu en la main du Roi pour dénombr(ement) non baillé et duquel dénombr(ement) bailler le roy lui donna terme et souffrance du 1er février 1411 jusqu’à la Saint Jean Baptiste dernière passée ; Des revenus des terres de Cressy Saint Elyer la Frenoy Bailli Rouille et Baudichon ; Goesseaupré, Dragleville et Doudeneville appartenant et eschues à Mons(ieur) Robert de LA HEUZE dit le Borgne de la succession de feu mess(ire) Pierre de LA HEUZE dit Ector jadis ch(eva)l(ie)r son père tenues en la main du Roy pour hommage non fait et dénombrement non baillé ; Néant pour ce que de bailler ledit dénombr(ement) le Roy a donné audit chevalier terme et souffrance sis le 8 décembre 1411 jusqu'à un an dès lors en suivant et que d’ailleurs ledit ch(eva)l(ie)r fit hommage des dites terres au Roy le 16 mars 1410 ; des revenus du Chastel Moulins et jardin le conte de Bellencombre appartenant audit chevalier piéca mis en la main du Roy pour cause de ce qu’il n’estoit aucunement apparu des lettres et titres dudit chevalier ne com(m)e iceulx chastel moulins et jardin estoient tenus et qu’il étoient comprins en une assiette de la conté de Longueville piéca faite ; Néant pour ce que le dit chevalier a fait apparoir de ses dites lettres et titres ; qu’il a fait hommage au Roy des 2 chastels terres et autres choses a lui appartenant le 16 mars 1410 ; et que ledit seigneur Roy lui a donner terme et souffrance de bailler le dénombrement de ce dés le 8 décembre 1411 jusqu'à un an dès lors ensuivant, en conséquence de quoy main levée des dits Chastel . etc a été donnée audit chevalier par arrêt de la Chambre des Comptes du 2 juillet 1412 ;  Des revenus des héritages Jehan de THIBOUVILLE escuier pour son sous âgé estant en la main du Roy à cause de garde et de laquelle garde il fut mis hors au terme Saint Michel. (1)409. Lesquieulx héritages sont tenus en la main du Roy pour ho(mm)age non fait et dénombr(ement) non baillé ; ja fait ce que icelui escuier ait fait montrer le transcript d’unes l(ett)res par lesquelles il dit que lesd. héritages que est un noble tènement nom(m)é la terre de Froelles (ou Forelles ) estre tenu par pavage de Mess(ire) Regnault de FONTENAY et que au Roy n’en appartient par ledit Ecuier foy et hommage ne dénombrement baillé ; sur quoi ledit viconte n’a encore pû avoir l’avis des conseillers du Roy partant néant pour le p(rése)nt.  Des revenus d’un fief entier nomé le fief de Heudelimont naguères appartenant à Mess(ire) Robert de BOISSAY chlr et par son transport à Messire Colart de CALLEVILLE chlr tenu en la main du Roy pour hommage relief et 13ème de ce deubs[29] par le dit Mess(ire) Colart ; Néant pour ce que ledit fief est de la viconté de Neufchastel ; De 54 livres de rente dûe sur la terre de Basqueville, laquelle rente fut au feu sr de la ROCHETESSON et appartient au Roy par la forfaiture d’icelui défunt ; Néant pour ce que le Sire de BASQUEVILLE[30] qui a esté constraint à paier les arrérages de la dite rente eschues depuis la mort dudit déffunt a d(e) ce fait délivrance et prins deffense desd. rentes et arrérages et de ce pend procès ès assises d’Arques entre le Procureur du Roy d’une pars et le dit sire de BASQUEVILLE d’autre devant le bailli de Caux ; Des revenus de certains héritages par le Sieur de VILLEQUIER à Mess(ire) Roger, Sgr de HAQUENOVILLE chlr qui a pris et mis avoient esté en la main du Roy pour hommage non fait reliefs et 13ème non paiez et dénombr(ement) non baillé desquels devoirs ledit chlr eust voulu prendre deffense à l’encontre du Procureur du Roy au bailliage de Caux requérant à ce entre reçu (…) Des revenus d'un quart de fief nom(m)é le fief de Fresnay apparten(ant) à Jehan du MONTLANDRY, ecuier, de la succession de feu Guill(aum)e du MONTLANDRY duquel icelui Jehan est aisné fils et héritier, qui mis avoient esté en la main du Roy à cause de garde si led. Jehan étoit sous âgé au temps du trépas de sond. Feu père, et si l'en estoit âgé pour relief non paié, ho(mm)age non fait et dénombr(ement) non baillé, néant pour ce qu'il est apparu que led. ecuier estoit âgé lors dud. trépas, pour ce qu'il a paié aud. Viconte 15 sols pour le relief dud. quart de fief, pour ce que le Roy a donné terme aud. Ecuier de bailler lesd. dénombr(ement), d'abord du 16 juillet 1411 jusqu'au 1° janvier suivant, ensuite du 22 mars 1411[31] jusqu'à la S? Jeh(an) Bapt(iste) en suivant, et enfin du 19 août 1412 jusqu'à la Chandeleur prouch(aine) venant, et encore pour ce qu'ilcelui ecuier fit son ho(mm)age aud. Sgr Roy led. 16° jour de juillet 1411. Des revenus et héritages de Mons(ieur) Jehan de LA HEUZE dit le Baudrain, chlr, mis en la main du Roy pour ho(mm)age non fait et dénombr(ement) non baillé, néant[32] pour ce que led. viconte n'en a rien r(e)çu et que led. chlr a fait de ce foy et ho(mm)age au Roy; De la levée de cette p(rése)nte année 1412 des héritages apparten(ant) à Jehan LE MARECHAL dit malade estant en la main du Roy pour la cause contenue au compte du terme S. Mich(el) 1408; néant pour ce que lesd. héritages sont de la viconté du Neufchastel; entre les parties de la dépense du p(rése)nt compte sont à l'article des fiefs et osmones à Mons(ieur) Jehan MARTEL pour tout l'an, 25 sols;  Item aux doyen et chapitre de N.D d'Escouys fut la terre de Vasinet en la viconté de Rouen pour moitié 17 livres; Item à l'article gages d'officiers ont à Mons(ieur) Guill(aum)e d'ESTOUTEVILLE, chlr garde capitaine du chastel et ville d'Arques pour ses gages de 5 s. par jours, 55 liv. 18 s. 9 d. et pour sa robe pour moitié de 62 sols, 6 d.; à Mess(ire) Robert sgr de PELETOT, chlr, maître des eaux et forêts en Nor(man)die et Picardie, 50 liv. T. pour partie de ses gages qui sont de 400 liv. T. par an dont 100 liv. sur lad. recette; Item à l'article douaires et vivres de hoirs sont à Madame Marie LA BOUTELLIERE, veuve de feu Mons(ieur) Guy de HOUDETOT dit Porquet, chlr, 55s. T. pour le douaire qu'elle prend sur un fief séant à Blosseville qui jadis fut à sond. Mari; et pour le douaire à elle appartenant en une franche vavassorie nom(m)ée la vavass(orie) du Val Guill(aum)e et en une portion de fief nom(m)é le fief de Bertreville veu au Roy par la forfaiture dud. chlr 56s. 4d.; etc, et une mine d'avoine apprétiée à 4s. 2d. T. Item à l'article gages et rentes à vie sont 30l. T. à Mons(ieur) de LAVAL et madame sa fem(m)e au devant fem(m)e de Mons(ieur) Bertran(d) du GESCLIN jadis comte de Longueville à cause de 60 l. par an à la vie de lad. dame dûes ausd. Mariés à cause d'icelle sur la partie et portion de lad. conté que tenoit led. feu Mons(ieur) Olivier du GUESCLIN naguères conte de Longueville; Item à Mons(ieur) Jacques de BOURBON, chlr, sgr de Préaulx 50 liv. T. pour portion de mil livres T. de rente à vie à lui données à sa vie par le Roy et dont il a esté assigné de 100 liv. T. à prendre sur cette recepte; Item 91 liv. 11 s. à Mess(ire) Pierre des ESSARTS souverain maistre et g(é)n(ér)al refformateur des eaux et forêts du Roi par tout le royaume pour partie des gages dud. officier sont de 1200 liv. par an et dont il a esté assigné sur cette recepte; Item à Mess(ire) Marclet de BETENCOURT chlr capitaine et garde du chastel de Longueville, 50 liv. T. pour moitié des 100 liv. T. qui lui ont esté ordonnées par ch(ac)un an par manière de provision; Item à l'article dons sont 200 liv. T. aud. Viconte par don à lui fait par le Roy tant pour considéra(ti)on des bons et agréables services qu'il a faits aud. sgr Roy que pour avoir apporté les deniers de lad. recepte.  Ensemble le compte de lad. viconté d'Arques du terme de Pasques 1412 rendu à court par Jehan GERME viconte de lad. viconté, Mons(ieur) Jehan sire de SAINT-SAUFLIEU et d'Esquery, bailly de Caux.  Entre les parties de la recette[33] sont des rentes et revenus Robert MAYNER en la pa(roi)sse d'Arques par Thomas ALORGE au lieu de feu Adam ALORGE son père, pour moitié 100 s. T. etc co(m)me dans le compte précédent aux différences prêt écrittes en marges; Item entre les parties de domaine non fieffé à l'article gardes de sous âgés sont de la garde de Charles, Ph(ilip)pe, et Bonne, enfans sous âgés de feu Mr le comte d'EU pieça connestable de France, de laquelle la revenue a été trouvée monter à 10444 liv. ou environ, dont il echiet pour les fiefs et emosne de rentes à héritages, gages d'officiers et autres dépenses 1080 liv. T. demeure 9410 liv. T. dont il échiet à rabattre pour le douaire Madame Marie de VASSY, veuve dud. Mons(ieur) le comte le tiers et pour le vivre desd. enfans un autre tiers; demeure pour le Roy un autre tiers qui monte 3136 liv. 13s. 4d. avec les droits royaux et tout ce qui à droit de garde appartient. Item en l'article forfaitures et closes gagnées en ce qui suit: Des revenus et héritages qui furent à plusieurs s(ei)g(neu)rs tenus en la main du Roy parce qu'il est notoire qu'iceux sgrs ont tenu et tiennent le parti d'Orléans contre la deffense du Roy, en tout qu'il y a d'iceux héritages en ceste viconté par la main de Jehan MARMOLU naguères com(m)is à la recepte de ce p(rése)nt terme, c'est assavoir, 380 liv. 18s. 4d. des héritages de Mons(ieur) Guill(aum)e de BRACQUEMONT, chlr; item 47 liv. 11s. 1d. des héritages Mess(ire) Jehan de LA HEUZE, dit le Baudrain; item 27 liv. 3s. 9d. des héritages Mons(ieur) de BRACQUEMONT dit Le Lionnel, chlr. Item à l'article terres tenues en la main du Roy sont des revenus appartenant à Guill(aum)e MARTEL écuier et damoiselle Marguerite d'ESTOUTEVILLE sa fem(m)e, estant en la main du Roy pour dénombr(ement) non baillé[34], néant pour ce que les levées ne chéant pas où cas; Des revenus du fief de la Fresnaye eschus à Mons(ieur) Robert de LA HEUZE dit Le Borgne, chlr, par le trépas de Mons(ieur) Robert de LA HEUZE son père, jadis chlr, sgr des Ventes, mis en la main du Roy pour ho(mm)age non fait et dénombr(ement) non baillé, néant pour ce que le Roy a donné terme aud. chlr pour faire led. ho(mm)age jusqu'à un an; Item entre les parties de la dépense sont à Pierre de LA RONCHEROUSSE capitaine du châtel de Longueville aux gages de 200 liv. par an a esté paié moitié au terme S. Michel et moitié au terme de Pâques pour ses gages de 10 sols, onze d. T. par ch(ac)un jour; à Mess(ire) Ector de CHARTRES, chr, maître et enquesteur des eaux et forêts du Roy en Nor(man)die et Picardie pour partie de ses gages, pour moitié 50 liv; à Mons(ieur) le comte de LIMAY et de SAINT-POL, naguères souverain maistre et g(é)n(ér)al refformateur des eaux et forêts du Roy par tout son royaume, 86 liv. 5d. T. pour partie de 200 liv. par an dont il a esté assigné sur lad. recette pour partie de ses gages dud. office qui sont de 1200 liv. c'est ass(avoir) pour lesd. gages eschues depuis la S. Michel jusqu'au 5 de mars ensuivant que led. comte fut deschargé dud. office etc. Voiez cy dessus le compte du terme S. Michel.



[1] En marge: item d'un auvent séant devant la maison de Guille de BRIENCON

[2] En marge: d'AUXI dans le compte du terme de pâques cy après

[3] En marge: rôles de Boessay a présent Sgr de Maignières. Ibid (c'est à dire le compte de Pâques).

[4] En marge: dans le compte de Pâques il y a à cause de sa femme.

[5] En marge: dans le compte de Pâques il y a chlr.

[6] Lire Bréquigny.

[7] En marge; Damoiselle Pérronnelle de BERTHEROUDE, ibid.

[8] En marge; Damoiselle Pérronnelle de BERTHEROUDE, ibid.

[9] En marge; Damoiselle Pérronnelle de BERTHEROUDE, ibid.

[10] En marge: Par Messire Robert de LA HEUZE dit Le Borgne chevalier fils et héritier de Messire Pierres de LA HEUZE dit Ector chlr, ibib.

[11] En marge: par Guillaume de Saint-Maard, ibid.

[12] En marge: de Beauvoir, ibid.

[13] En marge; à Arques.

[14] En marge: de Sarcilly dans le compte du terme de Pâques.

[15] En marge; ainsi qu'il fut dit au terme de Pâques 1406 par les aians causes de feu Messire Jehan de MONTAGU jadis chevalier et vidame de Lannoys oncle de la dite Damoiselle

[16] En marge de Guille LOURDEL écuier

[17] En marge; trépassée le 5 septembre 1411

[18] En marge: Coline dans le compte du terme de Pâques.

[19] En marge Varenguierville dans le compte du Terme de Pâques. Il y en dit qussi que la dite forfaiture n'écheit pas pour crime de lèse majesté

[20] En marge: du Melle.

[21] En marge: Robin, ibid.

[22] En marge: Sanacourt dans le compte du terme de Pâques.

[23] En marge Jariez à cause d'icelle, ibid.

[24] En marge: Vatievile, ibid.

[25] Torcy (famille d'Estouteville).

[26] Pour foi et hommage.

[27] En marge : de CAHIEU chevalier et de Madame Jehanne de CANTEPIE dans le compte du terme de pasques

[28] En marge : de la succession de feu Michel BOUCHART son père ibid

[29] pour dus.

[30] Guilaume MARTEL qui sera tué trois ans plus tard à Azincourt.

[31] 1412 nouveau style.

[32] En marge: pour ce que depuis iceux héritages ont esté prins en la main du Roy parce que led. chlr tient le parti du duc d'Orléans, compte du terme de Pâques.

[33] En marge: art. domaines fieffés.

[34] Et pour cause, ils sont mineurs tous les deux et sous garde noble.

Accueil Accueil Roman - Synopsis
Accueil "généalogie"
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!